Visiter le site de
l'Institut Montaigne
L'Institut Montaigne
est un think tank indépendant. Sa vocation est d'élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l'action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

En savoir plus
« juillet 2014
LunMarMerJeuVenSamDim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031


Kepel :"La France est en panne d’un discours fédérateur"


liberation.jpg
Interview de Gilles Kepel, professeur à Sciences Po, parue le 20  juillet 2014 dans Libération.
Gilles Kepel a publié
"Passion française. Les voix des cités",
enquête conduite à Marseille et à Roubaix en collaboration avec l’Institut Montaigne.

Spécialiste de l’islam et du monde arabe, Gilles Kepel analyse les risques de récupération du conflit par les jihadistes sur le sol français.

Lire la suite...

Et la confiance bordel ? - Ouvrage à paraître

confiance-blog.jpg

C'est le titre de l'ouvrage que publieront l’Institut Montaigne et Financi’Elles le 28 août prochain aux Editions Eyrolles. Ce livre choral explore les racines de ce "mal français" qu'est la défiance, ses différentes déclinaisons dans l'entreprise et ses conséquences concrètes. Il y a là un enjeu crucial, au-delà même du bien-être de chacun. Car le manque de confiance nuit dramatiquement à l'efficacité du travail et à la compétitivité des entreprises.

Lire la suite...

La Minute Montaigne - Pour une véritable politique publique du renseignement

Sébastien-Yves Laurent, auteur de l’étude Pour une véritable politique publique du renseignement

Comment concilier nécessité du secret et exigence démocratique de transparence ? Sécurité et respect des libertés individuelles ? Comment maintenir des investissements publics à la hauteur des nouveaux défis que pose le cyberespace dans un contexte où nos finances publiques sont de plus en plus contraintes ? Comment transformer cette activité essentielle qu’est le renseignement en une véritable politique publique ? Telles sont les questions sur lesquelles Sébastien-Yves Laurent, professeur des universités et auteur de l’étude Pour une véritable politique publique du renseignement revient dans la Minute Montaigne cette semaine.

Lire la suite...

Quelles difficultés posent les professions réglementées en France ?

Lacroix.jpg

Interview de Laurent Bigorgne, parue dans La Croix, le 15 juillet

Thierry Mandon, secrétaire d’État à la réforme de l’État, a estimé mardi 15 juillet qu’il y avait "sûrement des corrections à faire" s’agissant de certaines professions réglementées. Le ministre de l’économie Arnaud Montebourg avait annoncé jeudi sa volonté de s’y attaquer, affirmant pouvoir dégager ainsi 6 milliards d’euros de pouvoir d’achat pour les ménages. Mardi, Les Échos faisaient état d’un rapport de Bercy analysant 37 professions et préconisant des réformes pouvant faire baisser jusqu’à 20 % leur prix.

Lire la suite...

Accès gratuit (!) au généraliste et responsabilisation des acteurs ?

financement-assurance-maladie.jpg

Les grandes orientations de la prochaine loi de santé publique dévoilées le 19 juin par la ministre de la Santé prévoient la généralisation du tiers payant notamment chez les médecins généralistes. Cela signifie que les patients seront dispensés d’avance de frais chez le médecin. Destinée à lever l'obstacle financier à l’accès aux soins, cette mesure pose la question de la prise en charge des frais de santé en France, répartie entre les ménages, l’assurance maladie et les organismes complémentaires.

Lire la suite...

L’Institut Montaigne dénonce le statu quo sur le gaz de schiste

usine-nouvelle.jpg
Article de Ludovic Dupin paru sur L'Usine Nouvelle, le 10 juillet.


Dans le rapport que publiera, vendredi 11 juillet, l’Institut Montaigne, sur le thème Gaz de schiste : Comment avancer, on sent poindre un  certain "Ras-le-bol". Le travail, mené entre autres par Jean-Pierre Clamadieu, PDG de Solvay, et des experts du Boston Consulting Group, juge que "le statu quo n’existe pas : le gaz de schiste est déjà une réalité sur le plan international". Il constate que le prix du gaz européen est trois fois plus élevé que celui du gaz américain et que les industries qui utilisent le gaz comme source d’énergie subissent "un fort déficit de compétitivité et leurs emplois sont menacés à court terme". Selon le rapport, 4 % de la valeur ajoutée en France provient des industries employant le gaz comme énergie et/ou comme matière première et qu’elles comptent pour 4 % de l’emploi national.

Lire la suite...

Gaz de schiste : comment avancer - Nouveau rapport de l'Institut Montaigne

gazdeschisteblog.jpg

Le gaz naturel est aujourd’hui une source d’énergie incontournable pour  accompagner efficacement la transition énergétique. Disponible et flexible, il peut remplacer le charbon et ainsi permettre de réduire les émissions de CO2 en Europe tout en rétablissant la compétitivité économique et la sécurité d’approvisionnement sur notre continent. Au cœur de cette réflexion, le développement des ressources endogènes tel que le gaz de schiste est un enjeu essentiel que l’actuel statu quo empêche d’appréhender sereinement. Le groupe de travail rassemblé par l’Institut Montaigne sous la direction de Jean-Pierre Clamadieu, président du comité exécutif de Solvay, propose de définir une méthode pour avancer sur la question du gaz de schiste en France de manière concertée, progressive et réversible.

Lire la suite...

La France évite de parler du gaz de schiste, Jean-François Lahet dans Good Morning Business

Le gaz de schiste a été le thème abordé par Jean-François Lahet, directeur associé du BCG Paris et rapporteur du groupe de travail de l’Institut Montaigne qui a produit le rapport "Gaz de schiste, comment avancer", dans Good Morning Business, sur BFM Business.

Lire la suite...

Claude Bébéar : à quoi a servi la conférence sociale ?

le_figa.jpg

Interview de Claude Bébéar, président de l'Institut Montaigne parue dans Le Figaro le 11 juillet. Propos recueillis par Marie-Laetitia Bonavita

Peut-on parler d'un échec de la Conférence sociale avec le boycott de la CGT et FO?

Ce n'est pas la participation de telle ou telle organisation qui doit nous servir de jauge pour évaluer la réussite de cette initiative gouvernementale. Ce sont ses résultats concrets. Si on regarde les deux années écoulées, certaines des orientations semblent aller dans le bon sens pour aider à la restauration de la compétitivité de notre pays, mais ni le rythme ni l'intensité des décisions prises ne sont suffisants compte tenu de la situation grave dans laquelle se trouve la France… Et je ne vois pas à quoi cette troisième conférence sociale aura servi… Il y a trop de tabous et trop de sujets passés sous silence - la flexibilité dont ont besoin les entreprises pour avancer, le coût trop élevé du travail peu qualifié, un régime d'indemnisation des chômeurs désincitatif, des seuils sociaux trop lourds… - pour qu'on puisse réellement espérer voir repartir solidement et durablement l'économie française.

Lire la suite...

Pourquoi la France ne peut pas passer à côté du gaz de schiste, l'appel de Jean-Pierre Clamadieu

usine-nouvelle.jpg
Interview de Jean-Pierre Clamadieu, président du comité exécutif de Solvay et également président du groupe de travail qui a produit le rapport "Gaz de schiste, comment avancer" , parue sur L'Usine Nouvelle, le 10 juillet.


Jean-Pierre Clamadieu, PDG de Solvay, a participé au rapport de l’institut Montaigne publié ce vendredi 11 juillet sur le thème "Gaz de schiste : comment avancer". Le think-tank dénonce le statu quo sur le sujet et fait 11 propositions pour ouvrir réellement le dossier de cet hydrocarbure non conventionnel.

Lire la suite...

Jean-Pierre Clamadieu (Solvay) : "Réouvrons le débat sur les gaz de schiste!"

les_echos.jpg
Interview de Jean-Pierre Clamadieu, président du comité exécutif de Solvay et également président du groupe de travail qui a produit le rapport "Gaz de schiste, comment avancer" , parue dans Les Echos, le 10 juillet.


Le président du comité exécutif du groupe chimique Solvay a présidé le groupe de travail de l’Institut Montaigne, qui s’apprête à publier vendredi un rapport intitulé "Gaz de schiste : comment avancer ".

Lire la suite...

La Minute Montaigne - Gaz de schiste : comment avancer

Jean-François Lahet, directeur associé du BCG Paris et rapporteur du groupe de travail de l’Institut Montaigne

En quelques années, l’essor du gaz de schiste a bouleversé les équilibres énergétiques et économiques mondiaux. Alors que la France importe 95 % de sa consommation de gaz, composante essentielle de la transition énergétique et matière première cruciale pour l’industrie, la question du gaz de schiste mérite d’être examinée de façon apaisée.

Dans la Minute Montaigne de cette semaine, Jean-François Lahet, directeur associé du BCG Paris et rapporteur du groupe de travail de l’Institut Montaigne, analyse les craintes suscitées par l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste et formule des propositions concrètes pour sortir du statu quo privilégié depuis 2011.

Lire la suite...

La France doit investir davantage dans la cybersécurité - Tribune de Sébastien-Yves Laurent

logo_le_monde.gif
Tribune de Sébastien-Yves Laurent, parue sur LeMonde.fr. Il est l'auteur de l'étude Pour une véritable politique publique du renseignement publiée par l'Institut Montaigne.


Depuis quelques années le renseignement français est sorti de l'ombre pour connaître une lumière inattendue. Les livres blancs sur la défense de 2008 et 2013 et les deux lois de programmation militaire l'ont promu au rang de nouvelle "fonction stratégique".

Lire la suite...

Conférence sociale: "Le pays s'enfonce et nos réponses ne sont pas assez fortes"

express.fr.jpg

Interview de Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne, parue sur L'Express.fr, le 9 juillet. Propos recueillis par Marie Caroline Missir

Le dialogue social à la française a-t-il montré ses limites avec cette troisième conférence sociale, et le boycott de la CGT, de FO puis de la FSU?

La sortie très théâtralisée de la CGT, de FO et de la FSU n'a aucune espèce d'importance. Les acteurs syndicaux jouent le jeu de la politique du pire. On est dans du théâtre! L'essentiel, c'est que nous avons un bloc de syndicats réformistes et des représentants des entreprises qui discutent et qui avancent.

Lire la suite...

Nouvelle étude : Pour une véritable politique publique du renseignement

renseignement-blog.jpg

Dans son étude Pour une véritable politique publique du renseignement, réalisée à la demande de l’Institut Montaigne, Sébastien-Yves Laurent, professeur à l’Université de Bordeaux et spécialiste des questions de sécurité, revient sur les rouages et les défis du renseignement en France. Sur la base d’auditions menées auprès de plus d’une cinquantaine d’experts et d’officiels, notamment les directeurs des services de renseignement, il développe quarante-huit propositions à destination des pouvoirs publics et des acteurs du renseignement avec une double ambition : d’une part, rendre les services français plus efficaces dans leur missions traditionnelles et mieux armés pour intervenir sur le nouveau champ de bataille du cyberespace et d’autre part, garantir un meilleur respect des libertés individuelles.

Lire la suite...

Que pensent les citoyens de la nouvelle carte des régions?

slate.jpg
Article paru sur Slate.fr, le 8 juillet 2014

Lancée à l’initiative de Res Publica, une entreprise spécialisée dans l’organisation et l’animation de débats publics, l’opération Nos régions demain, dont Slate.fr est partenaire, a été conçue pour permettre à tous les Français de débattre, ensemble et avec les élus, de la réforme territoriale.

Lire la suite...

Services de renseignements : "Il y a un grand décalage entre la France et l'Europe"

lepoint_fr.jpg
Article de Laurence Neuer, paru sur LePoint.fr, le 8 juillet 2014


Dans la langue des initiés, on les appelle les "Services". Sous-entendu "de renseignements". Les voici analysés, un an après les révélations fracassantes d'Edward Snowden, sous la plume de Sébastien-Yves Laurent, professeur à la faculté de droit et de sciences politiques de l'université de Bordeaux et spécialiste des questions de sécurité, en collaboration avec l'Institut Montaigne, think tank créé en 2000 par Claude Bébéar.

Lire la suite...

Des partenaires sociaux divisés

le_figa.jpg

Tribune de Bertrand Martinot, parue dans Le Figaro daté du 7 juillet 2014 (version intégrale).
Bertrand Martinot est ancien délégué général à l’emploi et à la formation professionnelle, auteur de Chômage: inverser la courbe, publié par l'Institut Montaigne aux Editions Manitoba/Les Belles Lettres.


La France est la patrie des commissions, des comités et des rapports. Nous connaissons donc les remèdes nécessaires pour revenir au plein-emploi : un marché du travail efficace qui permette aux jeunes de s’y intégrer et aux chômeurs de se reconvertir, un système d’éducation et de formation performant, la suppression autant que possible des réglementations aberrantes ou inutiles, la baisse des charges, le remplacement partout où c’est pertinent de la norme étatique par le contrat et la convention, l’avantage donné à l’entrepreneur sur le rentier.

Lire la suite...

Mesdames et Messieurs les députés européens, rendez sa voix à l'Europe

huffingtonpost.jpg

Tribune parue dans Le Huffington Post, le 4 juillet, signée par Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne

Ce mardi 1er juillet s'est ouverte la session inaugurale du nouveau Parlement européen. Les députés qui y représenteront la France pour les cinq prochaines années ont été élus dans un contexte peu encourageant: la forte abstention (près de 58%) comme le score élevé des extrêmes (un tiers des suffrages exprimés) témoignent de l'affaiblissement de l'intérêt et de la confiance des Français dans le projet européen. Face à cette situation, nos représentants dans la nouvelle assemblée doivent s'assigner pour mission de redonner de la valeur à l'Europe aux yeux des Français, par l'implication qu'ils mettront dans leur travail à Bruxelles et à Strasbourg. A cet égard, le bilan de leurs prédécesseurs est peu reluisant.

Lire la suite...

(Ré)écouter Laurent Bigorgne sur France Culture - Influence française à l’étranger

franceculture.jpg

Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne, était mercredi matin l'invité de Florian Delorme dans l’émission "Culturesmonde" sur France Culture pour parler de l’expatriation des jeunes Français à l'étranger.

Lire la suite...