L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Lundi 3 juillet 2017

Trump à Paris : le message de Macron à l’Amérique

trump-paris-macron-message.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

Comme il a rencontré Vladimir Poutine à Versailles Emmanuel Macron a raison de recevoir Donald Trump à Paris. Aux deux hommes, il convient de rappeler que l’ouverture sur le monde a fait la grandeur de leurs pays.

Lire la suite...

Macron, Jupiter, l’Olympe et Antée

macron-jupiter.png

Marc Lazar, Professeur d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po et Président de la School of government de la Luiss (Rome), analyse la conception du pouvoir présidentiel sous la Vème République d'Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron met chaque jour un peu plus en scène et en musique sa conception jupitérienne de la présidence de la République. Il entend incarner la fonction présidentielle pour lui restituer son prestige et son lustre. Aussi accorde-t-il un soin scrupuleux à son image et à sa gestuelle. Sa parole est raréfiée, sa communication maîtrisée jusque dans les moindres détails et presque parfaite à quelques anicroches près (comme avec le portait officiel critiqué par de nombreux professionnels de la photographie). De la sorte, il veut restituer de la solennité à la présidence de la République, y réintroduire de la gravitas et, ce faisant, instaurer un peu de distance entre lui et le commun des mortels. Non sans raison. L’anthropologue Georges Balandier, observateur éclairé des sociétés africaines comme des nôtres, notait que le pouvoir doit être entouré de ce léger voile de mystère et d’énigme pour le rendre encore plus évocateur et fascinant. Ce qui suppose que son occupant en accepte le poids de sa lourde solitude, un thème si cher au théâtre de Shakespeare.

Lire la suite...

Mentions légales