loi-securite-projet-loi-etat-urgence.png

Présenté lors du Conseil des ministres, le projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme devrait être voté d’ici le 1er novembre prochain dans le but de doter l’État de moyens renforcés pour lutter contre le terrorisme. Kami Haeri, avocat pénaliste chez August Debouzy et ancien Secrétaire de la Conférence, nous livre son décryptage.