L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Sans-papiers, travail et intégration

La grève des sans-papiers salariés est entrée dans sa 2ème semaine et s’étend désormais à toute l’Île de France. Elle connaît une ampleur sans précédent et bénéficie d'un écho tout à fait nouveau.

Lire la suite...

Sauvetage bancaire en Grande Bretagne

La Banque d’Angleterre a annoncé un plan de soutien aux établissements financiers du pays qui se chiffre à 63 milliards d’euros. Jusqu’à présent les banques anglaises semblaient partout épargnées par la crise des prêts immobiliers à risque (à part Northern Rock), les choses semblent changer. La Banque d’Angleterre va donc jouer son rôle en reprenant aux banques certaines créances dépréciées afin de désencombrer leur bilan. Objectif : leur permettre de prêter aux consommateurs britanniques qui souffrent, tout comme chez nous, des effets du ralentissement économique et de l'augmentation des prix (pétrole, denrées alimentaires…) mais aussi, plus durement que chez nous, de la chute de l'immobilier résidentiel...

Lire la suite...

Réforme des retraites : place aux seniors

reforme_retraites.jpg

Aujourd’hui, le gouvernement entame une concertation avec les syndicats et le patronat sur une nouvelle étape de la réforme des retraites. Il y sera naturellement question de l'allongement à 41 ans de la durée de cotisation d'ici 2012.

Lire la suite...

Construction européenne : Créer un service civique européen pour favoriser l'échange


Deux ans et demi après le non français au projet de traité constitutionnel, la France est devenue, le 14 février dernier, le cinquième pays à ratifier le traité de Lisbonne. Si cette ratification devrait définitivement mettre fin à la crise institutionnelle ouverte par les votes négatifs français et néerlandais en 2005, on n'est pas pour autant sorti de l'auberge ! Le défi qui est devant nous est de taille : faire aimer l'Europe à ses citoyens !

Lire la suite...

ISF : Abolir un impôt coûteux pour la France


L'ISF, ou Impôt de Solidarité sur la Fortune, n’a officiellement jamais autant rapporté que l’année dernière. Selon les dernières statistiques, parues à la mi-février ce sont 528 000 contribuables qui se seraient acquittés de cet impôt en 2007, contre 457 000 en 2006 - si bien que l'ISF a rapporté à l'État 4,42 milliards l'an dernier. De quoi battre des mains? Au contraire! L'ISF est un impôt stupide, et son "succès" est en fait en trompe l'œil! Si l'on considère son inefficacité économique et sociale, on pourrait même dire qu’il est assez extraordinaire qu’il existe encore !

Lire la suite...

Formation : donner plus à ceux qui en ont eu moins


Ca peut paraître incroyable, mais c’est la réalité statistique : plus on a bénéficié d’une solide formation de base, et plus on bénéficiera, ensuite… d’une formation professionnelle abondante !

Lire la suite...

Admission aux Grandes Ecoles : Rétablir l'égalité des chances dans l'éducation supérieure


Pendant longtemps, l’accès aux Grandes Ecoles françaises couronnait un parcours d’excellence dépourvu de lien avec le niveau social de la famille où le destin vous avait fait naître. Bien sûr, il subsistait un avantage à avoir des parents bien formés, cultivés et/ou riches d’un important « capital social » ! Mais ce biais avait été réduit à peu près autant qu’il était possible.

Lire la suite...

Emploi : Prendre davantage en compte les compétences professionnelles


La France souffre de « diplômite aigue ». Comprenez par là que le diplôme y est souvent considéré comme l’indispensable sésame qui permet d’ouvrir les portes du marché du travail. En dehors de lui, point de salut !

Lire la suite...

Interdire le cumul des mandats des députés en France


Savez-vous que 81 % des sénateurs et 85% des députés français cumulent leur état de parlementaire avec un autre mandat électif? La France est le seul grand pays développé à connaître une telle situation. Ailleurs en Europe, le cumul est soit interdit juridiquement, soit découragé financièrement, soit tout simplement inexistant en pratique. Or, cette situation aggrave le déséquilibre entre pouvoirs au détriment du Législatif et elle nourrit la désaffection du citoyen pour la chose politique.

Lire la suite...

Europe : Pour une politique énergétique commune


Pourquoi une politique européenne de l’énergie ? Et bien, tout « simplement » pour lui permettre à elle, l’Europe, de maintenir sa puissance industrielle et économique, et à nous, Européens, de maintenir sur le long terme un niveau de vie élevé. Une politique de l’énergie pour l’Europe, cela signifie d’abord la sécurisation de ses approvisionnement extérieurs. Le Vieux continent, en effet, est très dépendant d’un point de vue énergétique du reste du monde : de la Russie, au Maghreb, en passant par le Golfe Persique, l’Afrique Sub-saharienne, l’Amérique latine, etc.

Lire la suite...

Dépenses publiques : un vrai contrôleur … pour un vrai contrôle !


On gaspille souvent son énergie, en France, à s’écharper sur le sujet du niveau de la dépense publique : l’Etat, les collectivités locales, dépensent-ils trop, ou non ? En réalité, cette dispute, même si elle a des vertus peu discutables dans un pays où l’on enregistrera cette année – cas unique au monde ! – un trentième déficit public consécutif, est d’un intérêt relativement limité.La Suède, par exemple, a un taux de dépenses publiques (rapporté au PIB) élevé, les Etats-Unis, non – or, l’un et l’autre connaissent une croissance robuste.

Lire la suite...

Faire de l’innovation dans les PME une VRAIE priorité


Encourager nos PME à innover, c’est une antienne de l’Institut Montaigne et désormais un leitmotiv pour le Gouvernement. A preuve, la succession de mesures prises en l’espace de quelques mois : la fusion d’OSEO et de l’Agence de l’innovation industrielle (AII), la création des jeunes entreprises universitaires (JEI), etc., qui mettent l’accent sur les PME et l’innovation. Parmi celles-ci : la mesure « ISF PME », qui permet aux 500 000 assujettis à l’impôt sur la fortune de réduire leur facture fiscale en investissant dans les PME à hauteur de 50 000 euros via les fonds d’investissements de proximité (FIP), les fonds communs de placement à risques (FCPR) et les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI).

Lire la suite...

Pour un recrutement plus… sage des magistrats


Qu’est-ce qu’un bon juge ? Cette question est très difficile à trancher tant sont nombreuses les qualités techniques et humaines requises de ceux à qui l’on confiera cette lourde tâche. A la lumière de certaines affaires récentes, à commencer par celle d’Outreau, une évidence ressort cependant : des améliorations sont possibles en matière de recrutement et de formation de nos magistrats. A commencer par une plus grande exigence en en termes de maturité. Juger est en effet un acte grave, psychologiquement exigeant. Or, quand ils commencent à exercer, nos juges sont souvent très jeunes et dépourvus d’expérience. C’est une erreur, qu’il faut corriger.

Lire la suite...

Parlement européen : Bruxelles ou Strasbourg, il faut choisir !


En exergue de l’un de ses films, le réalisateur français Eric Rohmer avait placé le faux proverbe suivant : « Qui a deux maisons, il perd la raison ! ». Le proverbe est peut-être un faux… mais l’idée est fort juste. Et les députés européens le savent bien qui ont, eux aussi, et sans que rien ne vienne le justifier, deux… « maisons ».

Lire la suite...

Zone d'Education Prioritaire (ZEP): l'égalité des chances dès l'école primaire


Le principe d’égalité des chances à l’école commande que l’origine sociale ou l’appartenance à une minorité visible ne préjuge en rien de la destinée scolaire des élèves. Nous en sommes hélas très loin ! Aujourd’hui, 15% de nos jeunes (cela correspond à 110 000 enfants!) sont en grande difficulté au sortir de l’enseignement primaire. Dans certains quartiers, ce pourcentage peut facilement atteindre le double, voire le triple. C’est inacceptable !

Lire la suite...

Politique Agricole Commune (PAC): pour une agriculture durable et raisonnée en France et en Europe


En permettant à l’Europe, largement déficitaire en produits alimentaires au sortir de la guerre, de devenir exportatrice, et en assurant aux Européens un accès aux principales denrées alimentaires pour un prix raisonnable, la Politique agricole commune a incontestablement atteint les objectifs qui lui avaient été fixés à sa création.

Lire la suite...

Logement social : Repenser l'attribution de logement HLM pour plus de mobilité


Ce n'est plus un secret pour personne : la France souffre aujourd'hui d'une véritable crise de logement. Et cette crise affecte un nombre grandissant de ménages. Les familles mal-logées qui campent dans la rue, et qui font de temps à autre "la une" des journaux, ne sont malheureusement que la partie visible de l'iceberg. La Fondation Abbé Pierre estime en effet que le nombre de mal-logés en France dépasse les 3 millions.

Lire la suite...

Obliger les propriétaires-bailleurs à isoler leurs logements


Pour faire baisser nos émissions de gaz à effet de serre, il y a trois catégories de mesures possibles: favoriser le recours aux énergies alternatives, développer les technologies de captage et de stockage du CO2 et, tout simplement… faire des économies d’énergie – gaspiller moins ! Or, cette dernière piste est peut-être bien à la fois la plus accessible, et celle dont on parle le moins.

Lire la suite...

Industrie européenne : pour un protectionnisme éclairé !


Établir une liste des savoir-faire industriels à conserver ou acquérir en Europe, est-ce preuve d’un protectionnisme déplacé ? A cette question, l’Institut Montaigne répond sans ambigüité par la négative. Oui, l’établissement d’une telle liste est éminemment souhaitable. Simplement, pour ne pas tomber dans l’excès du patriotisme économique borné et obtus, une condition doit impérativement être respectée : que cette liste soit limitative.

Lire la suite...

Rémunération des dirigeants d’entreprise : le PDG ne doit plus être un salarié !


La rémunération des dirigeants de société suscite à intervalles réguliers des débats animés dans tous les grands pays développés. La France n’échappe pas, loin de là, à la règle. Tout le monde a en tête les quelques cas particuliers qui ont particulièrement fait scandale ces dernières années. Dans ces « affaires » là, ce qui frappe, et ce que retient en général – et à juste titre - l’opinion publique, ce sont les montants en jeux – plusieurs dizaines de millions d’euros. L’équivalent pour nombre de Français de plusieurs dizaine d’années de labeur !

Lire la suite...

Mentions légales