L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

[Vu d’ailleurs] Droit de vote des étrangers, que font nos voisins ?

droit-vote-etrangers-france.png

François Hollande s’était engagé, en mai 2012, à accorder le droit de vote aux étrangers non-communautaires* pour les élections locales. Mais cette promesse n’a jamais vu le jour.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Évasion fiscale : la cagnotte miracle ?

evasion-fiscale-cagnotte-miracle.png

Dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle de 2017, trois candidats – Benoît Hamon, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon - mettent la lutte contre la fraude fiscale au cœur de leurs programmes. Les propositions avancées par les candidats procèdent d’un double impératif :

Lire la suite...

Femmes et espace public : à quand une vraie parité ?

parite-femme-fonction-publique.png

Le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes, instaurée par les Nations Unies en 1977, a pour but de promouvoir l’égalité des  droits entre les femmes et les hommes. Quarante ans plus tard, les nombreuses célébrations de cette journée rappellent que les ambitions qui avaient prévalu à sa mise en œuvre ne sont toujours pas atteintes. La preuve par l’exemple : focus sur la place de la femme dans l'espace public en France.

Lire la suite...

Le conflit israélo-palestinien peut-il se résoudre sans arbitre ?

conflit-israelo-palestinien-trump.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

Un ou deux États ? En Israël, les propos de Trump sur le Proche-Orient ont suscité plus d’interrogations que de réponses. La seule solution pour imposer la paix ne peut venir que de la base et non plus du sommet.

Lire la suite...

A propos du monde imaginaire de ceux qui prônent une sortie de l’euro

sortie-euro-reponse-FN.png

Eric Chaney, conseiller économique de l’Institut Montaigne, décrypte cette semaine les conséquences induites par une sortie de la zone euro.

Après les réactions musclées de Marine Le Pen ou de Florian Philippot dans les media, c’est au tour de Jacques Sapir de dénoncer l’étude que l’Institut Montaigne a consacré aux conséquences potentielles d’une sortie de l’euro(1). Je pense pour ma part que les conséquences d’une sortie de l’euro pourraient être pires que ce qu’envisage l’Institut Montaigne, si celle-ci devait se faire de façon chaotique. Pour s’en prévenir, il faudrait mettre en place une politique économique coercitive, contrôler les mouvements de capitaux et mettre sous tutelle les banques, avec des conséquences désastreuses à long terme, pour l’économie complexe, intégrée internationalement et financièrement sophistiquée qu’est la France.

Lire la suite...

[Vu d’ailleurs] Quel avenir pour le salaire minimum ?

quel-avenir-pour-le-salaire-minimum.png

Au premier janvier 2017, le salaire minimum de croissance (SMIC) atteignait 1 480 € bruts mensuels.


Les programmes des deux principaux candidats de gauche à l’élection présidentielle contiennent chacun une proposition de revalorisation du SMIC afin d’améliorer le pouvoir d’achat des revenus modestes. Benoît Hamon, candidat du Parti socialiste, propose une revalorisation immédiate de 10 %. Jean-Luc Mélenchon, qui représente le mouvement La France insoumise, souhaite quant à lui porter le SMIC à 1 300 € net par mois.

La plupart des autres candidats propose une baisse des charges portant sur les bas salaires. C’est le cas d’Emmanuel Macron, candidat du mouvement En Marche, qui propose une baisse de 10 points des cotisations portant sur le SMIC. François Fillon, candidat Les Républicains, a quant à lui suggéré une réforme du système actuel de revalorisation du SMIC afin de ramener le salaire minimum français vers la moyenne européenne. Enfin, Marine le Pen, candidate du Front National, propose de baisser les charges sociales et de financer cette mesure par une taxe de 3 % sur les produits importés.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Le revenu universel : cinq questions pour y voir plus clair

revenu-universel-Hamon-fact-checking.png

L’une des mesures phares du programme de Benoît Hamon, candidat à l'élection présidentielle 2017, est de refonder en profondeur le système de protection sociale français. Dans cette perspective, Benoît Hamon propose la création d’un revenu universel d’existence de 750 € par mois versé à tous les Français majeurs, sans condition de ressources.

Cinq questions pour y voir plus clair.

Lire la suite...

Le marché carbone européen part-il en fumée ?

marche-carbone-europeen.png

Le 28 février, le Conseil européen réunit les ministres de l’environnement des États membres de l’Union européenne autour de la question du marché carbone européen. Le nombre de quotas de CO2 en circulation est trop élevé pour que le carbone atteigne un prix qui inciterait les entreprises à moins polluer. Le Conseil doit donc se pencher sur la révision du système d’échanges de quotas d’émissions (EU ETS) dans le but de respecter les engagements pris par l’Union en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre au titre de l’Accord de Paris.

Lire la suite...

Sortie d’Euratom : quelles conséquences pour le nucléaire en Europe ?

euratom-sortie-consequences-europe.png

Le gouvernement britannique a annoncé que le Royaume-Uni souhaitait sortir d'Euratom, le traité instituant la communauté européenne de l’énergie atomique. Conséquence logique du Brexit. Mais quelles conséquences pour l’atome en Europe et en France en particulier ? Décryptage par Jean-Paul Tran Thiet, président du groupe Énergie de l’Institut Montaigne, qui a piloté la réflexion Nucléaire : l’heure des choix.

Lire la suite...

L'Otan doit se réinventer face aux menaces du XXIe siècle

OTAN-avenir-Europe.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

En voulant rebattre les cartes de l'Alliance atlantique, Donald Trump donne un avertissement à l'Europe sommée de faire davantage pour sa propre défense. Un choc qui pourrait s'avérer salutaire pour le continent.

Lire la suite...

Agriculture : que proposent les candidats?

Salon-agriculture-candidats-presidentielle.png

Le secteur agricole demeure marqué par les stigmates d’une année d’intempéries et de crises sanitaires. En pleine épidémie de grippe aviaire H5N8, les agriculteurs ne cachent pas leurs inquiétudes. Très attendus à l'approche de la prochaine échéance électorale, les candidats à l’élection présidentielle doivent convaincre.

Que proposent-ils précisément sur ce thème ? Réponse en trois points : la Politique Agricole Commune, le statut des agriculteurs et l’agriculture biologique et écologique.

Lire la suite...

Sécurité : la conférence de Munich renforce les inquiétudes

conference-securite-munich-mike-pence.png

La 53e édition de la Conférence de Munich sur la sécurité se tenait du 17 à 19 février. Cette année, étaient notamment à l'ordre de jour, les discussions concernant l'avenir des relations transatlantiques et de l'Otan, la coopération européenne en matière de sécurité et de défense et les relations avec la Russie. Nicolas Baverez, président du groupe de travail Refonder la sécurité nationale, partage ici les enseignements de cette conférence.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Sortie de l’euro : démêler le vrai du faux

sortie-euro-factckecking.png

L’une des mesures phare du programme de Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle 2017, est de renforcer la souveraineté nationale, notamment via l’organisation d’un référendum sur l’appartenance de la France à l’Union européenne. Dans cette optique, le Front national propose de “restituer au peuple français sa souveraineté monétaire”. Pleins phares sur les éventuelles conséquences pour la France d’une sortie de la zone euro. 

Lire la suite...

[Vu d’ailleurs] Retraites : un débat vieux comme le monde ?

Retraites-vu-dailleurs.png

Le système de retraites français fait l’objet de propositions de chacun des candidats à l’élection présidentielle. Si aucun d’entre eux ne remet en cause le modèle “par répartition”, tous prennent position sur les caractéristiques de celui-ci (âge légal de départ, durée de cotisation, revalorisation des pensions, etc.). Tour d’horizon des programmes.

Lire la suite...

Le spectre des années 1930 plane sur les relations internationales

menaces-relations-internationales.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

Islamisme, populisme, Russie de Poutine : de nombreux périls nous menacent. Mais le plus grand est notre incapacité à choisir celui à combattre en priorité. Une indécision qui rappelle celle d'avant-guerre. Réagissons.

Lire la suite...

Présidentielle 2017 : le grand décryptage

presidentielle-2017-_grand-decryptage.png

A deux mois du premier tour de l’élection présidentielle 2017, l’Institut Montaigne lance son opération de grand décryptage. Fort des quatre précédentes opérations de chiffrage conduites pour la présidentielle de 2012, les municipales de 2014, les régionales de 2015 et les primaires de la droite et de la gauche de fin 2016 - début 2017, l’Institut Montaigne enrichit cette année son dispositif d’éclairage qualitatif inédit des programmes électoraux. Les propositions des candidats seront non seulement chiffrées, c’est à dire que leur impact budgétaire sera estimé, mais elles seront également analysées à l’aune des enjeux auxquels elles doivent répondre, de leurs éventuels précédents historiques, de leur faisabilité ou encore de leur déploiement dans d’autres pays.

Lire la suite...

Vote du Parlement européen en faveur du CETA : interview exclusive de Iana Dreyer

CETA-canada-ue-vote-parlement-europeen.png

Ce mercredi 15 février, le Parlement européen s’est prononcé en faveur de l’accord commercial entre l’Union européenne (UE) et le Canada : le Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA).

Analyse du vote par Iana Dreyer, chercheuse associée à l’Institut Montaigne, experte en commerce international et rédactrice en chef du site d’information borderlex.eu.

Retrouvez également son décryptage du contenu traité en lui-même, objet d’un précédent entretien.

Lire la suite...

Assurance-chômage : deuxième et dernière chance ?

negociations-assurance-chomage.png

Les partenaires sociaux ont annoncé ce mercredi la reprise des négociations sur l’assurance-chômage. Le diagnostic qu’ils ont établi a donc (r)ouvert la voie à l’agrément d’une nouvelle convention, après l’échec des négociations en juin 2016. Au vu des prochaines échéances politiques, c’est un signal fort qui est donné quant à la volonté des représentants du patronat et des salariés de se mobiliser pour redynamiser le paritarisme. Cette volonté suffira-t-elle à convaincre les candidats à l’élection présidentielle de préserver ce modèle ?

Lire la suite...

Les primaires en France : une réussite sous conditions

primaires-elections-france-reussite-conditions.png

Trois candidats à l’élection présidentielle, dont ceux qui représenteront les deux partis de gouvernement, ont été désignés par la voie de primaire ouvertes. Quoi qu’il advienne de leur projet dans la campagne, 2017 constituera une année charnière dans l’histoire des primaires en France. Elles inspirent des initiatives civiques qui s’inscrivent en dehors du cadre des partis, comme c’est le cas avec laprimaire.org. Est-ce à dire que les primaires sont installées pour de bon dans notre paysage politique ?

Lire la suite...

Réforme du système de santé suédois : le "modèle de Stockholm" doit-il être envié?

suede-systeme-sante.png

Historiquement fortement étatisé et centralisé, le système de santé suédois s’est engagé dans un double mouvement de privatisation et de décentralisation dans le courant des années 1980. Le pays, alors en pleine récession, doit repenser l’intégralité de son système. Très coûteux (le système suédois était, dans les années 1980, parmi les plus coûteux des pays de l’OCDE et consacre, encore aujourd’hui, 11,9% de son PIB aux dépenses de santé), il n’en demeure pas moins reconnu pour l’excellente qualité de ses soins.

Lire la suite...

Mentions légales