L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

[Anti-brouillard] Prudentes, optimistes, fantaisistes ou irréalistes : les prévisions de croissance des candidats à la présidentielle

previsions-croissance-presidentielle.png

Prudentes, optimistes, fantaisistes ou irréalistes : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire les prévisions de croissance des différents candidats. Tous se soumettent désormais à l’exercice : pas de programme sans prévision de croissance, pas de croissance sans un programme robuste pour la faire décoller.

Lire la suite...

“Le débat identitaire structure la campagne mais moins qu’on aurait pu le croire… ou le craindre” : trois questions à Hakim El Karoui

islam-presidentielle-hakim-el-karoui.png

Les candidats à l’élection présidentielle ont-ils suffisamment pris la mesure des questions d’organisation et d’identité de l’islam en France ? Pour Hakim El Karoui, auteur du rapport Un islam français est possible, les candidats à l’élection présidentielle restent discrets sur la question. Explications.

Lire la suite...

[Vu d’ailleurs] Sanction, dépénalisation ou légalisation du cannabis

sanction-depenalisation-legalisation-cannabis.png

Le Canada vient d’enclencher le processus pour légaliser la consommation récréative de cannabis. Cette mesure pourrait résonner dans la campagne présidentielle française dans laquelle de nombreux candidats proposent de faire évoluer la loi en la matière. En France, le débat se nourrit d’un paradoxe désormais bien connu : malgré un arsenal légal particulièrement coercitif, les Français sont les plus gros consommateurs de cannabis dans l’Union européenne. Quelle est la situation chez nos voisins ? Quelles alternatives existent en terme de législation ? Tour d’horizon des options prises dans d’autres pays.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Accès aux soins : des promesses coûteuses aux contours flous

presidentielle-cout-sante.png

Pour la première fois, la santé occupe une place importante dans la campagne présidentielle, et chaque candidat a présenté son ordonnance pour réformer notre système de santé. Au cœur des programmes : la question du remboursement des soins et du coût pour les patients. Les débats sur la santé se sont en effet beaucoup concentrés autour de cet enjeu : qui de la Sécurité sociale ou des mutuelles doit payer ? Comment permettre aux patients de ne plus débourser d’argent pour les soins les plus coûteux ? Comment lutter contre les dépassements d’honoraires et faire baisser la participation financière des patients ?

Lire la suite...

Frappes en Syrie : la politique étrangère au cœur du débat entre les candidats

presidentielle-politique-internationale.png

Dominique Moïsi, conseiller spécial de l’Institut Montaigne, répond à nos questions sur le rôle de la politique étrangère dans le débat présidentiel et la place occupée par les récentes frappes en Syrie.

Lire la suite...

Radicalisation : sommes-nous prêts à entendre un discours apaisé ? Trois questions à Ouisa Kies

deradicalisation-presidentielle.png

En plein débat présidentiel, les propositions visant à solutionner de manière pérenne la radicalisation et la déradicalisation des jeunes brillent par leur absence. Ouisa Kies, chercheuse au Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS) et directrice du cabinet Sociologiks, spécialiste notamment des questions relatives aux problèmes sociaux et anthropologiques de l'islam en France, et à la construction identitaire nous livre son analyse.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Immigration : et si on arrêtait les fantasmes ?

desintox-immigration.png

L’immigration est devenu un thème incontournable de toute campagne électorale. Et pour cause, la question cristallise les débats autour de l’identité nationale, du contrôle de nos frontières et de notre ouverture au monde. Aussi alimente-t-elle de nombreuses peurs et de nombreux fantasmes que la “crise des migrants” a attisés depuis l’été 2015. Mais de quelle(s) réalité(s) migratoire(s) parle-t-on ? Quelles ont été les évolutions des politiques migratoires lors des dernières années ? Comment les aborder sereinement et objectivement ? Quelles sont les propositions des principaux candidats à l’élection présidentielle ? On fait le point.

Lire la suite...

Lutte contre le chômage : que proposent les candidats ?

lutte-contre-chomage-presidentielle.png

Alors que le premier tour de l’élection présidentielle approche, un sondage ELABE pour Les Échos et l’Institut Montaigne sur l’état de la France montre que pour 66 % des Français interrogés, les candidats ne traitent pas des sujets prioritaires dont dépend vraiment l’avenir de la France. Ces derniers citent la création d’emploi (48 %) comme la priorité sur laquelle doivent se concentrer les candidats.

Faisant écho à cette préoccupation, le développement du recours à l’apprentissage dans les formations initiales (43 %) et la facilitation des reconversions professionnelles (42 %) sont les solutions les plus citées par les Français pour permettre le retour au plein emploi. Quels plans d’action sont proposés par les candidats sur ces thèmes ? Quelles mesures préconisent-ils prioritairement ? Nous analysons ces différentes propositions.

Lire la suite...

La France est-elle performante ? 2007-2017

carte-interactive-mappemonde-performances.png

Dans le cadre de notre opération “Présidentielle 2017 : le grand décryptage”, l’Institut Montaigne a réalisé une mappemonde interactive consolidant l’évolution de la performance de la France dans le champ des politiques publiques et de son rang par rapport aux pays de l’OCDE ces dix dernières années.

Lire la suite...

[Vu d’ailleurs] Nucléaire : entre sortie, transition et consolidation

Nucleaire-sortie-transition-consolidation.png

Le nucléaire occupe en France une place fondamentale dans les débats sur la politique énergétique. Et pour cause : l’atome y fournit plus de 75% de la production d’électricité. Mais, plus que toute autre source d’énergie, l’atome cristallise les antagonismes entre ses partisans et ses détracteurs.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Le Brexit n’a pas eu lieu (pas encore)

brexit-declenchement-article-50.png

Le 23 juin 2016, les électeurs britanniques ont voté en faveur de la sortie du Royaume-uni de l’Union européenne. Depuis, une partie des mouvements eurosceptiques britanniques et continentaux mettent en avant les bons résultats de l’économie britannique pour justifier leur opposition au projet européen. Cependant, ils oublient de préciser que pour l’heure, Londres reste toujours un État membre à part entière. Les négociations ne commenceront véritablement qu’après ce mercredi 29 mars, date à laquelle sera officiellement activé l’article 50 du traité sur l’Union européenne et donc engagé le processus de sortie. A ce jour, on ne sait pas comment le Royaume-Uni et son économie réagiront à la vie hors de l’UE.

Lire la suite...

L’Amérique ne peut se passer ni de l’Europe, ni de la Chine

politique-economique-chine-etats-unis-europe.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

Après avoir – fort mal – reçu Angela Merkel, Donald Trump accueillera Xi Jinping le mois prochain. Malgré ses provocations, le président américain a besoin d’une Europe forte et des capacités économiques de la Chine.

Lire la suite...

[Vu d’ailleurs] Défense : un réinvestissement à l’échelle mondiale ?

defense-securite-monde.png

Malgré l’importance des menaces qui pèsent aujourd'hui sur la France et l’instabilité du contexte géopolitique, le budget français consacré à la Défense a été considérablement réduit depuis cinquante ans : passant de 5,44 % du PIB en 1961, à 1,77 % en 2016 (pensions des victimes de guerre, d’invalidité et retraites des militaires incluses).

Lors de ses vœux aux armées, le 6 janvier dernier, François Hollande a estimé que la part du budget consacré à la Défense devra aller “vers 2 %” lors du prochain quinquennat. Dans un contexte international de montée des tensions et de réarmement, que proposent les candidats à l’élection présidentielle française en matière de sécurité nationale ? Réponse en deux points : le budget alloué à la Défense et le retour du service militaire obligatoire.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Au diable la Constitution?

mesures-contraires-constitution.png

Parmi les nombreuses propositions des candidats à l’élection présidentielle, certaines sont inconstitutionnelles et entraîneraient donc, si elles devaient être mises en œuvre, soit une réforme de la Constitution, soit, comme le préconisent Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, l’adoption d’une nouvelle République.

Quelles sont les propositions inconstitutionnelles ? Comment pourraient-elles être appliquées ? Qu’impliquent les démarches de révision de la Constitution ou de changement de régime ? On fait le point.

Lire la suite...

Port du voile en entreprise : que signifie la décision de la Cour de Justice de l’Union européenne ?

port-voile-en-entreprise.png

La Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a statué sur deux licenciements liés au port du voile islamique, l’un dans une entreprise française, l’autre dans une entreprise belge, aux termes de deux décisions rendues le 14 mars 2017. Elle a ainsi livré un mode d’emploi à l’usage de l’entreprise sur cette question très polémique, devenue une véritable question de société. Éric Manca, avocat associé chez August Debouzy, spécialiste de ces questions, décrypte pour nous les enseignements de cette décision de justice potentiellement structurante pour la suite du débat.

Lire la suite...

Sortir du nucléaire : mise au point sur notre chiffrage

chiffrage-sortie-nucleaire.png

Le Monde publiait mercredi dernier un article intitulé En France, sortir du nucléaire coûterait cher, y rester aussi. Il fait suite à l’analyse que l’Institut Montaigne a présentée, dans la cadre de son opération de décryptage des programmes, de la proposition formulée par Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon de sortir du nucléaire d’ici 2035. Nous en avons estimé le coût à 217 milliards d’euros.

L’article avance que "l’Institut n’a toutefois fait le travail qu’à moitié" et qu’"au total, persévérer dans le nucléaire coûterait de 335 à 385 milliards d’euros". Ces deux affirmations appellent une mise au point.

Lire la suite...

Populisme : la leçon hollandaise

elections-pays-bas-populisme.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

A l'issue des législatives perdues par l'extrême droite, les Pays-Bas viennent de démontrer que le populisme n'est pas une fatalité. Et que la prospérité est un rempart solide contre l'extrémisme. Une leçon à méditer en France.

Lire la suite...

[Anti-brouillard] Réduction du nombre de fonctionnaires : cinq questions pour faire le point

reduction-nombre-fonctionnaires.png

Pour que l’action publique gagne en efficience et redevienne soutenable financièrement, la réduction des effectifs des fonctions publiques est un levier souvent envisagé et actionné depuis dix ans au moins. Des candidats à la présidentielle en font encore cette année un pilier de leur programme. Quels sont leurs projets ? A quelles conditions sont-ils réalisables ? Qu’en est-il ailleurs en Europe ?

Cinq questions pour faire le point.

Lire la suite...

[Vu d’ailleurs] Moralisation de la vie politique : une exigence partagée

moralisation-vie-politique.png

Depuis l’affaire Cahuzac en 2013, la “moralisation de la vie politique” s’est imposée comme un sujet majeur pour notre démocratie, aujourd’hui largement repris dans le contexte particulier de la campagne présidentielle de 2017. Dès 2013, des mesures ont été adoptées par le gouvernement pour s’assurer de la probité de nos gouvernants et de nos élus. Parmi celles-ci, la création de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) ou encore l’obligation de publicité des déclarations de patrimoines des ministres.

Lire la suite...

Temps de travail : que proposent les candidats ?

temps-de-travail-presidentielle.png

Les “35 heures” sont devenues un sujet incontournable des débats de l’élection présidentielle. Est-ce vraiment une spécificité française ? Que proposent les candidats en matière de temps de travail ? La question se résume-t-elle à l’opposition entre réduction et allongement ? Analyse des différents programmes.

Lire la suite...

Mentions légales