L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Nucléaire : cinq réacteurs à l'arrêt, pourquoi ?

surete-nucleaire.png

EDF a annoncé la fermeture de cinq réacteurs supplémentaires, sur la demande de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Cette décision doit permettre de procéder à des vérifications sur les générateurs de vapeur. Elle porte à 26 le nombre de réacteurs à l’arrêt. Que reflète cette décision ? Quelles sont ses conséquences ? Anne-Sophie Maignant, co-rapporteur de notre rapport Nucléaire : l’heure des choix répond à nos questions.

Lire la suite...

Un salaire minimum pour tous les européens ?

salaire-minimum-europe.png

Mettre en œuvre un salaire minimum dans chacun des États-membres de l’Union européenne. C’est ce que préconise un rapport d’information remis mercredi 19 octobre par la Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale à la ministre du Travail et au secrétaire d’État aux affaires européennes. Si l’objectif affiché est bien de stimuler la consommation par l’augmentation du pouvoir d’achat et de lutter contre le dumping social, son impact sur la croissance et la compétitivité varie selon les situations nationales. Quelles leçons tirer des expériences étrangères ?

Lire la suite...

CETA : ce qu'il faut retenir des négociations

ceta-decryptage-analyse.png

Après le TTIP, c'est au tour du CETA de cristalliser une forme de scepticisme européen. Trois questions à Iana Dreyer, fondatrice et rédactrice en chef du site d’information borderlex.eu et auteur de notre note Traité transatlantique : pourquoi persévérer, sur le projet d’accord commercial CETA entre l’Union européenne et le Canada.

[Mise à jour du 28/10]
Le 27 octobre 2016, les différentes régions et communautés linguistiques belges sont finalement tombées d'accord sur certains amendements à apporter à la note interprétative qui complète le CETA ainsi que sur un document à valeur également interprétatif à ajouter au traité. Le lendemain, le Parlement de Wallonie a ainsi pu donner son accord à la ratification du traité. Les 28 États membres européens doivent à présent donner leur accord et accepter les modifications proposées par la Belgique. Ce n'est qu'une fois cette étape passée que le CETA pourra être signé par l'UE et le Canada. Malgré les réactions de soulagement en Europe comme au Canada, le processus de ratification ne fait encore que commencer.

Lire la suite...

Comment contenir Poutine

comment-contenir-poutine.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos.

Jamais, depuis la fin de la guerre froide, le niveau de confiance n'avait été aussi bas entre la Russie et le monde occidental. Poutine profite de nos divisions et de nos tentations populistes pour étendre son influence. Comment lui faire face?

Lire la suite...

Brexit : quel avenir pour les universités britanniques ?

brexit-enseignement-superieur-universite.png

Plusieurs vice-chanceliers de grandes universités britanniques envisagent d’ouvrir des filiales dans d’autres pays européens afin d’échapper à la menace d’un "hard" Brexit, rapporte une enquête du Guardian, publiée le 22 septembre 2016. Si Theresa May a récemment annoncé l’activation de l’article 50 du Traité de Lisbonne "avant fin mars (2017)", de nombreuses questions autour de l’avenir de l’enseignement supérieur britannique restent en suspens. Les enjeux majeurs s’articulent principalement autour du financement et de la réputation des universités britanniques. Toutefois, les premières solutions avancées ne paraissent pas en mesure d’y répondre, particulièrement dans un contexte politique marqué par le repli national. En juillet dernier, l’Institut Montaigne pointait les principaux enjeux au lendemain du Brexit : accès aux fonds européens, coopération européenne en matière de recherche, attractivité… Retour sur les grands défis auxquels doivent faire face les universités britanniques.

Lire la suite...

Corps européen de garde-frontières : Frontex est mort, vive Frontex !

frontex-garde-frontieres.png

Le 6 octobre dernier, un corps européen de garde-frontières a vu le jour. Dans un contexte sécuritaire particulièrement difficile, l’objectif de l’Union européenne est double : mieux protéger ses frontières extérieures et mieux contrôler les flux migratoires tout en affichant une image d’unité. Cette mesure est-elle à la hauteur des enjeux qui se posent au continent européen ?

Lire la suite...

Quel contrat en faveur de l’emploi ?

nouveau-contrat-emploi.png

Le statu quo n’est pas tenable



Les partenaires sociaux parviendront-ils à signer une nouvelle convention pour le régime d’assurance-chômage avant l’élection présidentielle de mai 2017 ? Le débat vient d’être relancé, quelques mois après l’échec des négociations en juin dernier. La taxation des contrats courts, c’est-à-dire l’augmentation des cotisations patronales en fonction de la précarité du contrat proposé, en était le principal élément bloquant. L’État avait donc dû proroger par décret la convention adoptée par les syndicats et le patronat en 2014. Cependant, les doutes planent encore sur la reprise effective des négociations, car les positions sur la question de la taxation des contrats courts n’ont pas évolué.

Lire la suite...

2017, année des retraites ?

reformes-retraites-election-presidentielle.png

D’abord dans le débat de la primaire, puis (sans doute) dans la course à la présidentielle : les retraites sont un axe incontournable des prochaines échéances électorales. Diverses institutions se sont ainsi récemment prononcées à ce sujet , sous forme de bilans des réformes passées ou de prévisions des mesures potentielles. Leur constat est unanime : le système de retraite français actuel n’est pas adapté aux évolutions de la société.

Lire la suite...

Quel prix est-on prêt à payer pour obtenir la paix ?

prix-nobel-colombie.png

Moyen-Orient, Europe, Amérique, Asie,... Dominique Moïsi, conseiller spécial de l'Institut Montaigne, analyse chaque semaine l'actualité internationale pour les Echos

En accordant le Nobel au président colombien pour un accord avec les FARC qui garantit une forme d'impunité aux guérilleros, les membres de l'Académie ont choisi l'efficacité face à la morale. La paix vaut parfois plus que la justice. Quitte à en passer par le douloureux oubli des fautes commises.

Lire la suite...

Brexit : pour une séparation nette et à l'amiable 

hard-brexit-scenarios-sortie-royaume-uni.png Après plusieurs mois d’incertitudes, Theresa May, Premier ministre britannique, a enfin donné, le 5 octobre dernier devant les élus du parti conservateur, une date limite pour l’activation de l’article 50 du Traité sur l’Union européenne (TUE). Avant la fin du mois de mars 2017, la procédure de sortie sera engagée. Une période de négociations de deux ans est prévue. Après ce délai, sauf prorogation, le pays en question n’appartient plus à l’UE et devient un pays tiers.

Lire la suite...

Villes soutenables : le bon pari en faveur du climat

paris-pollution-classement-villes-soutenables.png Paris, emblème de la ville engagée pour le climat ?

La fermeture des voies sur berges ne fait pas encore de Paris une ville durable. Un cabinet de conseil américain a ainsi rendu public en septembre dernier un classement des 100 villes les plus soutenables, en identifiant trois axes majeurs d’évaluation : social, environnemental et économique. Paris y figure à la 15e place, derrière d’autres capitales européennes telles que Stockholm, Vienne, Londres ou encore Prague.

Lire la suite...

Garde nationale, quand les citoyens deviennent acteurs de la sécurité

soldat-garde-nationale-france-paris.png

Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, François Hollande déclarait "Les réservistes sont un élément fort du lien entre l’armée et la nation. Ils constituent les éléments d’une garde nationale formée, encadrée et disponible". Le 12 octobre dernier, le chef de l’État a officiellement lancé la "garde nationale".

Lire la suite...

Finances locales : une embellie passagère

mairie-drapeaux-france-europe.png

Pas de hausse des dépenses en 2015 mais des craintes sérieuses pour l’année 2016 : tel est, dans les grandes lignes, le bilan dressé par la Cour des comptes dans son rapport annuel sur les finances locales présenté le 11 octobre 2016. Avec une baisse de 0,9 % des dépenses totales et un ralentissement de la progression des dépenses de personnels (+1,4 % en 2015 contre +4 % en 2014), les finances des collectivités semblent enfin se stabiliser. Mais peut-on se réjouir si vite ?

Lire la suite...

Etat d'urgence pour l'islam de France, par Hakim El Karoui

institut-monde-arabe-islam.png

TRIBUNE d'Hakim El Karoui publiée en exclusivité dans L'Obs. L'auteur du rapport "Un islam français est possible" appelle à "lutter contre la récupération par le fondamentalisme religieux du malaise social et identitaire".

Lire la suite...

Réformer sans trahir ? Le National Health Service (NHS) au Royaume-Uni

sante-royaume-uni-reformes.png

Suite de notre saga dédiée aux systèmes de santé étrangers.

Symbole du Welfare state, le système de santé britannique, le National Health Service (NHS), garantit depuis 1948 un accès à une couverture maladie gratuite et universelle à l’ensemble de la population. Comme les pays scandinaves et d’Europe méditerranéenne, le NHS appartient au modèle dit "béveridgien" : les soins sont financés par l’impôt et non par les cotisations prélevées sur les salaires, comme c’est le cas en France ou en Allemagne. Sous tutelle directe du ministère de la Santé jusqu’en 2012, le système de santé britannique s’est longtemps distingué de ses voisins européens par la forte prédominance du secteur public, prédominance qui tend à s’étioler depuis quelques années. Massivement plébiscité par les britanniques, le NHS a dû faire face à une lourde crise dans les années 80. Trois grandes réformes, menées par les gouvernements Thatcher, Blair et Cameron ont tenté successivement de le faire sortir de l’impasse en désétatisant un système excessivement bureaucratique, considéré comme inefficace.

Les principes fondateurs d’universalité, de gratuité et d’accès à des soins complets ont-ils survécu aux différentes réformes qui ont jalonné l’histoire récente du NHS ? Retour sur 30 ans d’évolution d’un système que beaucoup qualifient encore de "religion nationale". 

Lire la suite...

Alep, notre honte à tous !

alep-syrie-carte.png

Une tribune publiée en exclusivité dans Les Echos.

La reprise de Mossoul en Irak par la coalition occidentale ne saurait compenser la défaite morale et géopolitique de nos démocraties face au martyre d'Alep, symbole de l'usage excessif de la force par la Russie en Syrie.

Lire la suite...

Un Français sur deux souhaite abaisser à 50% la part d’électricité d’origine nucléaire

sondage-nucleaire-france.png

Tous les mois, ELABE interroge les Français pour Les Echos, l’Institut Montaigne et Radio Classique sur un sujet d’actualité économique ou de société.

Lire la suite...

À qui appartient la primaire de la droite ? Trois questions à Olivier Duhamel

Vote-primaire-droite-electeur.png
Quel regard porter sur une éventuelle participation des électeurs de gauche à la primaire de la droite et du centre ? Olivier Duhamel, politologue et co-auteur avec l'Institut Montaigne de l'ouvrage Les primaires pour les nuls, nous livre son point de vue sur le sujet.

Lire la suite...

Budget 2017 : les 7 chiffres à retenir

PLF-budget-2017-chiffres-cles.png Le Gouvernement a présenté, mercredi 28 septembre, son projet de loi de finances pour 2017, le dernier du quinquennat. Parmi les principales mesures du budget 2017, nous avons retenu 7 chiffres clés.

Lire la suite...

La France, championne européenne du cumul des mandats… plus pour longtemps ?

cumul-des-mandats-france-europe.png

Pratique très développée en France, le cumul des mandats revient aujourd’hui sur le devant de la scène. Qu’il s’agisse d’en limiter le nombre, la durée dans le temps ou de l’interdire complètement, les propositions sont légion, et émanent autant de l’exécutif actuel que des candidats à l’élection présidentielle de 2017.

Lire la suite...

Mentions légales