L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Maylis Brandou

Directrice de la communication

Sondage exclusif – Croissance : les Français plutôt confiants



A l’occasion de l’émission "Thèmes de campagne" consacrée au thème "croissances", l’Institut Montaigne, Tilder et LCP ont souhaité interroger les Français sur leurs perceptions et leurs attentes vis-à-vis de la croissance (sondage réalisé par OpinionWay) : la croissance est-elle encore une priorité ? A qui bénéficie la croissance ? Comment relancer la croissance ?

Lire la suite...

"La lutte contre l'échec scolaire doit être au cœur des préoccupations"

En partenariat avec

Pour la gauche comme pour la droite, l'éducation s'est installée comme un des thèmes importants de la campagne présidentielle 2012. Produits par la Cour des comptes, le Sénat (rapport d'information de Jean-Claude Carle), la Commission pour la libération de la croissance, les partis politiques également… de nombreux travaux ont nourri cette prise de conscience.

Lire la suite...

Droit du travail, CDI, CDD : la France comparée à d'autres pays de l'OCDE

La crise financière et économique a poussé de nombreux gouvernements européens, à commencer par la France avec l’introduction de la rupture conventionnelle du contrat de travail, à revoir leur droit du travail au regard du besoin d’une flexibilité accrue pour relancer les embauches.

Lire la suite...

Redonner confiance à nos entrepreneurs !

Deux études très intéressantes – McKinsey et Ernst & Young – paraissent dans le cadre du prochain "G20 des jeunes entrepreneurs" qui aura lieu du 31 octobre au 2 novembre. Le Baromètre Ernst & Young analyse l’environnement entrepreneurial des pays du G20 à la lumière de l’accès au financement, du cadre administratif, juridique et fiscal, de la coordination des soutiens aux entrepreneurs, de la culture entrepreneuriale ainsi que de l’enseignement et la formation.

Lire la suite...

Libérer la philanthropie en France !

L’Institut Montaigne proposait en mai dernier dans une note intitulée Pourquoi Bill Gates et Warren Buffet ne peuvent pas faire d’émules en France… que les self made men français se voient reconnaître le droit de disposer de la fortune acquise de leur vivant en faveur d’une institution philanthropique. A cette fin, il a été proposé l’ajout de trois alinéas à l’article 913 du Code civil afin de permettre le don ou le leg d’une partie plus importante que la seule quotité disponible – qui représente la moitié de son patrimoine en présence d'un enfant, d'un tiers s'il y a en deux et d'un quart s'il y a en trois – au secteur philanthropique.

Lire la suite...

Alternance : encore un effort !



Tribune publiée dans le cadre de notre partenariat avec L'Etudiant/Educpros.fr

Dans son rapport sur l’évaluation des dépenses fiscales publié fin août 2011, l’Inspection générale des finances (IGF) évalue les dispositifs mis en place pour encourager l’apprentissage. Selon les auteurs, "la hausse du nombre d'apprentis entre 2005 et 2007 (+10,6%) laisse penser que les mesures prises en 2005 en faveur de l'apprentissage ont eu un impact positif sur le développement de ce type de formation." Fin décembre 2010, 414 000 jeunes étaient en contrat d'apprentissage et 173 000 étaient en contrat de professionnalisation, pour un total de 587 000 contrats de formation en alternance.

Lire la suite...

Innovation Corps : chercheurs et ingénieurs à l’école des entrepreneurs !

Pour aider les chercheurs à passer du laboratoire à l’entrepreneuriat, la National Science Foundation (NSF) (1) a annoncé en juillet dernier la création d’un partenariat public-privé : Innovation Corps. Cette excellente initiative a pour objectif de "faciliter l'éclosion de nouveaux produits ou services basés sur des technologies issues de la recherche publique (donc des laboratoires universitaires et fédéraux), ceci afin de "redynamiser l'écosystème d'innovation, en construisant des liens générateurs d'opportunités pour les chercheurs et les ingénieurs", précise Subra Suresh, directeur de la NSF, dans le Bulletin électronique de l’Ambassade de France aux Etats-Unis (26/08/2011)."

Lire la suite...

Réussite scolaire et sociale : intervenir dès la petite enfance



Selon le député travailliste Graham Allen, le plan de rigueur décrété et appliqué par le Premier ministre David Cameron outre-Manche ne doit pas se faire au détriment des secteurs considérés comme étant les plus importants, au rang desquels la petite enfance est une priorité. C’est ce qu’il développe dans son rapport Early intervention : smart investment, massive savings remis au Premier ministre début juillet.

Ce document s’inscrit dans la continuité du rapport Early Intervention: The Next Steps paru en janvier 2011, qui a posé les bases du Early Intervention à savoir la nécessité de réorienter la société et la culture britannique vers la prévention des problèmes scolaires et sociaux dès le plus jeune âge. Ce changement culturel implique notamment de mesurer et d’évaluer l’impact des différentes formes de prévention précoces pour assurer la réussite d’un tel dispositif sur le long terme.

Lire la suite...

Entrepreneuriat étudiant : décloisonner les formations pour entreprendre


Tribune publiée dans le cadre de notre partenariat avec L'Etudiant/Educpros.fr

Dans son rapport "De la naissance à la croissance : comment accompagner nos PME" (juin 2011), l’Institut regrette l'absence en France d'un véritable écosystème de l'innovation permettant par exemple la création de richesses via la transdisciplinarité au sein des universités.

Lire la suite...

Figures de style chez les ingénieurs

Une dizaine d’universités – parmi lesquelles Aix-Marseille 2, Lille 1, Lyon 1, Montpellier 2, Nancy 1, Poitiers, Toulouse 3, l'UPMC (Université Pierre et Marie Curie) mais aussi l'Université de technologie de Compiègne (UTC) - signera à la mi-juillet une charte officialisant la création du réseau FIGURE (Formation à l'ingénierie par des universités de recherche). Ce réseau d'universités a pour but de développer un modèle complémentaire de formation aux métiers de l'ingénieur passant par une formation diplômante de cinq ans donnant un titre de master en ingénierie (1).

Lire la suite...

2012 : après l'autonomie, parlera-t-on du financement des universités ?


Tribune publiée dans le cadre de notre partenariat avec L'Etudiant/Educpros.fr

En s’appuyant sur les arguments de la politique autorisant le triplement des frais de scolarité des universités britanniques, l’Institut Montaigne plaide pour rouvrir le débat sur la hausse des droits universitaires en France. "La gratuité des études supérieures est un facteur d’injustice et accentue les écarts entre ceux qui ont accès à l’enseignement supérieur et ceux qui n’ont pas cette possibilité", affirme sa nouvelle tribune. Nous la publions en exclusivité, pour le huitième volet de notre partenariat.

Lire la suite...

Docteurs étrangers : une chance pour la France

Tribune publiée dans le cadre de notre partenariat avec L'Etudiant/Educpros.fr

Si le brain drain des docteurs français vers les États-Unis ou la Grande-Bretagne notamment est souvent évoqué, l’attractivité des docteurs étrangers vers la France est moins médiatique, alors même qu’outre-Atlantique ils sont très courtisés. " Ces jeunes docteurs étrangers sont une chance pour notre pays ", affirme l’Institut Montaigne dans une tribune publiée en exclusivité par EducPros pour le septième volet de notre partenariat.

Lire la suite...

Échec scolaire : "Grande cause nationale 2012" ?

A un peu moins d'un an jour pour jour de l'élection présidentielle de 2012, l'Institut Montaigne se réjouit de la proposition de loi déposée par Xavier Breton et 130 autres députés le 13 avril 2011 visant à déclarer le refus de l’échec scolaire "Grande cause nationale 2012".

Lire la suite...

"La Grande-Bretagne doit inventer au lieu de boursicoter"

Un article intéressant à lire dans Les Echos d'hier : La Grande-Bretagne doit inventer au lieu de boursicoter. À l'heure où le gouvernement britannique souhaite investir dans l'innovation en proposant un "budget pour "innover" plutôt que pour "rénover", James Dyson somme le gouvernement britannique de passer "de la théorie à la pratique", de "concrétiser un nouveau modèle économique créateur de valeur", et de faire porter l'effort sur la formation des jeunes talents de demain.

Lire la suite...

Sciences de la vie : la France inexistante dans le classement 2011 du "The Scientist"



Début mars, The Scientist, le très sérieux magazine scientifique américain spécialisé dans les sciences de la vie, publiait le classement "Best places to work : postdocs" 2011 des établissements accueillant le plus de post-doctorants en sciences de la vie.

Verdict ? La France est encore absente du top 10 international, même lorsqu’on en retire les institutions non-américaines !

Lire la suite...

Grands corps de l’Etat versus créativité et innovation ?

A lire : une tribune audacieuse (Les Echos/The International Herald Tribune) rédigée par un ancien Polytechnicien expatrié aux Etats-Unis depuis trente ans. Ce dernier propose d’abolir les grands corps de l’Etat afin "d'inciter les jeunes Françaises et Français les plus créatifs et énergiques à créer leur propre entreprise". Un témoignage intéressant à mi-chemin entre deux études récemment publiées par l’Institut Montaigne : Les expatriés de l’enseignement supérieur français aux Etats-Unis et Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation.

"L'esprit d'initiative et le talent des jeunes Français les mieux formés doivent être libérés afin que l'économie française bénéficie de leur créativité. C'est dans cette perspective que la France doit abolir les grands corps de l'Etat, la sécurité d'emploi et le prestige qui les accompagnent -une prison dorée datant d'une autre ère."

Lire la suite...

Formations d’ingénieur "à la française" : l’Institut Montaigne remet le modèle en cause

Pour le quatrième volet de notre partenariat avec Educpros, l'Institut Montaigne publie une tribune suite à la sortie de son Etude Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation rédigée par trois polytechniciens (1).

Des promotions malthusiennes, tentées par les métiers de la finance et du conseil, faiblement encouragées à innover, un déficit de formation managériale, peu de créations de start-up… Les griefs adressés à la formation de nos ingénieurs s’accumulent ! Ceux qui ont par le passé contribué au développement de l’industrie française et à ses plus éclatants succès peuvent-ils reproduire ces exploits dans un monde devenu global ? Nos écoles les préparent-elles à relever les défis de la compétition technologique et économique avec les pays émergents ?

Lire la suite...

Prochaine publication : Adapter la formation de nos ingénieurs à la mondialisation

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, s’est exprimée début janvier 2011 sur l’avenir des écoles d’ingénieurs dans le nouveau paysage universitaire, lors d’une table ronde organisée à l’Institut national des sciences appliquées (Insa) de Rouen.

L’Institut Montaigne publiera début février une étude formulant dix propositions pour adapter la formation de nos ingénieurs aux enjeux de la concurrence mondiale.

Lire la suite...

Emploi des jeunes : le plaidoyer de l’Institut Montaigne

Troisième volet de notre partenariat avec l'Etudiant/Educpros.fr.

Alors que Valérie Pécresse souhaite instaurer davantage de professionnalisation au sein du cursus licence, l'Institut Montaigne revient sur son rapport « 15 propositions pour l'emploi des jeunes et des seniors » paru en septembre 2010.

Lire la suite...

Mathématiques et échec scolaire dans PISA 2009 : un phénomène minimisé !

L’Association pour la Prévention de l’Innumérisme a analysé les données de PISA 2009.

Avons-nous beaucoup d’élèves en difficulté ? Comment notre pays a-t-il évolué depuis les premières données recueillies par PISA en 2003 ?

A première vue, nous pourrions penser que les résultats des élèves français en mathématiques, après avoir baissé entre 2003 et 2006, sont meilleurs en 2009.

Cependant, la France est passée en trois ans du groupe des pays de l’OCDE les plus performants au groupe de ceux dont la performance est dans la moyenne. Il existe dans PISA six niveaux de compétences, plus un niveau inférieur au niveau 1, "chacun de ces niveaux correspondants à un ensemble de compétences mathématiques spécifiques" (source OCDE, pdf). Mais la moyenne ne rend pas compte des disparités entre groupes de niveaux, et plus particulièrement ceux situés aux extrémités (niveaux 0 -1 et niveaux 5-6).

Lire la suite...

Mentions légales