L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Christophe Jaffrelot

Directeur de recherche au CERI-Sciences Po, président du groupe de veille "Pays émergents" de l'Institut Montaigne

L’Europe, homme malade du G20 - et cible privilégiée mais ménagée des BRICS



Le sommet du G20 a réuni les dirigeants des principales puissances mondiales les 18 et 19 juin derniers à Los Cabos au Mexique. La situation européenne a été au cœur des négociations surdéterminées par les pays émergents.

Lire la suite...

Les BRICS et le FMI : les pays émergents "jouent en contre"

L’élection du successeur de Dominique Strauss-Kahn à la tête du Fonds monétaire international (FMI) donnera peut-être aux BRICS(1) la première occasion de rassembler leurs voix. Ils représentent actuellement 11% des droits de vote au FMI et il faut 85% des voix à un candidat pour être élu. Il sera intéressant de compter les suffrages se portant sur le candidat soutenu par les BRICS si, cette fois, il y a en a un et s'il est procédé à une élection en bonne et due forme.

Lire la suite...

Ces inconnus du G20 : les nouveaux pays émergents

Les pays émergents ont acquis une place de plus en plus importante dans l’économie mondiale, comme sur la scène politique internationale. Ce développement n’est naturellement pas sans conséquence pour le rôle que la France peut jouer dans le monde, notamment en tant que présidente du G20 et du G8, mais aussi pour le rayonnement de son économie. Bien compris, ce phénomène pourrait constituer une formidable opportunité pour notre pays et pour l’Europe. Cependant, les pays émergents, et notamment ceux qui ne font pas parti des BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine), sont mal connus en France. L’Institut Montaigne vient de mettre en place un groupe de veille "Pays émergents" sous la présidence de Christophe Jaffrelot, spécialiste reconnu de l'Inde et du Pakistan. Voici son analyse des "inconnus du G20".

Lire la suite...

Mentions légales