L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Daniel Laurent

Conseiller spécial de l'Institut Montaigne

Mutualiser la gestion du risque maladie

gestion-risque-maladie.jpg

Comme le soulignait récemment le Prix Nobel d’Économie français Jean Tirole dans la note qu’il consacrait à la réforme de l’assurance maladie, la mixité actuelle de notre système assurantiel est à l’origine d’une inflation des coûts de gestion insoutenable à long terme. En 2014, leur montant aurait atteint près de 13 milliards d’euros, dont 7,2 milliards pour les organismes relevant de la sécurité sociale, et 6,2 milliards pour les organismes complémentaires. L’Institut Montaigne avait proposé un système mixte d’assurance-maladie, en organisant un financement des soins unifié sous la forme d’une concurrence régulée entre caisses d’assurance.

Lire la suite...

Réforme de l’assurance maladie - Nationaliser sa stratégie, régionaliser sa mise en œuvre

reforme-de-l-assurance-maladie.jpg

Alors que les comptes de la Sécurité sociale sont pour la 13ème année consécutive en déficit, un rapport de la Cour des comptes publié à l’automne 2015 pointe du doigt le manque d’efficience de la gestion actuelle de la CNAMTS, et invite à "une refonte profonde du système actuel". Mais sur quelles bases reconstruire l’assurance maladie ? La nationalisation du pilotage de l’assurance maladie s’impose comme une première étape incontournable. Parce que la santé relève de la responsabilité régalienne de l’état, son rôle de gestionnaire doit désormais être considérablement renforcé.

Lire la suite...

Tiers payant : quel avenir pour l’assurance maladie complémentaire ?

tiers-payant.jpg

Le débat sur le tiers payant généralisé pose la question du rôle des assureurs complémentaires dans le système de soins. La France dispose en effet d’un système très particulier de remboursement des soins de santé : la plus grande partie (les trois quarts) est remboursée par la Sécurité sociale au titre de l’assurance maladie obligatoire ; 15 % environ est pris en charge par les organismes privés d’assurance complémentaire santé et le reste demeure à la charge des ménages. De plus, il existe environ 500 organismes complémentaires dont les prestations varient fortement. .

Lire la suite...

Favoriser l’apprentissage pour lutter contre le chômage des jeunes

lycee_pro.jpg

Alors que l’apprentissage fait actuellement l’objet de nombreux débats, la question de sa place au sein des lycées professionnels se pose avec acuité. À l’issue des Assises de l’apprentissage, le 19 septembre dernier, Najat Vallaud-Belkacem a confié aux académies la charge d’élaborer un "plan de développement de l’apprentissage" dans les établissements publics, qui doit "fixer l’augmentation quantitative et qualitative (spécialités et niveaux de formation concernés) attendue dans les trois années à venir". Cette volonté de développer l’apprentissage dans les lycées professionnels a été réaffirmée par la Ministre et la Dgesco, Florence Robine, lors du séminaire national de l’encadrement sur le développement de l’apprentissage dans les EPLE, qui s’est tenu le 18 novembre 2014.

Lire la suite...

De l’apprentissage à l’alternance sous contrat de travail

alternance_apprentissage.jpg

À l’initiative de François Hollande, il a été décidé le 19 septembre dernier que les entreprises de moins de 250 salariés recevront une prime de 1 000 € chaque fois qu’elles recruteront un apprenti ; les entreprises de moins de 11 salariés cumuleront cette prime avec celle de 1 000 € à laquelle elles ont déjà droit. On peut douter de l’effet d’entraînement de cette mesure sur l’ensemble du système et, en réalité, il convient de remettre à plat l’ensemble du dispositif et de le repenser pour faire de l’alternance sous contrat de travail la référence pour la formation professionnelle, tant en matière de formation initiale que de formation tout au long de la vie.

Lire la suite...

Accès gratuit (!) au généraliste et responsabilisation des acteurs ?

financement-assurance-maladie.jpg

Les grandes orientations de la prochaine loi de santé publique dévoilées le 19 juin par la ministre de la Santé prévoient la généralisation du tiers payant notamment chez les médecins généralistes. Cela signifie que les patients seront dispensés d’avance de frais chez le médecin. Destinée à lever l'obstacle financier à l’accès aux soins, cette mesure pose la question de la prise en charge des frais de santé en France, répartie entre les ménages, l’assurance maladie et les organismes complémentaires.

Lire la suite...

Pour en finir avec le bac !

bac.jpg

Tel est le titre de l’éditorial de Jacques Julliard dans Marianne, le 13 juin dernier. L’éditorialiste interroge les "effets mystificateurs" du baccalauréat, dont le taux de réussite supérieur à 80 % dissimulerait les écueils de notre système scolaire : "que dire d’un pays qui se rengorge des résultats de plus en plus triomphaux de ses enfants au baccalauréat, dans le moment même où tous les instruments de mesure internationaux indiquent un effondrement du niveau des études secondaires en France ?". Au-delà de la question du pourcentage de réussite, l’examen du baccalauréat fait l’objet depuis plusieurs années de très nombreuses critiques.

Lire la suite...

Classer les lycées ?

college_2.jpg

Le Parisien/Aujourd’hui en France a publié son Palmarès 2014 des lycées d’après les chiffres du ministère de l’Education nationale pour 2013. La mesure des performances des établissements, au-delà des taux de réussite au baccalauréat, prend particulièrement en compte leur capacité à faire progresser les élèves. Ce classement révèle notamment l’efficacité d’une part d’établissements classés en ZEP et d’autre part de lycées privés.

Lire la suite...

Pacte de Responsabilité : la variable cachée !

temps-de-travail.jpg

En physique quantique, une variable cachée désigne des paramètres physiques hypothétiques qui ne seraient pas pris en compte par les postulats. Dans le Pacte de responsabilité, il existe une variable cachée : le temps de travail, occulté par tous les intéressés, ministres, syndicats tant salariés qu’employeurs.

Lire la suite...

Etudes de médecine : faciliter la diversité des origines sociales

etude_medecine.jpg

45 % des médecins en activité sont issus de catégories socioprofessionnelles supérieures, et seulement 8 % d’une famille d’ouvriers (*). Ces chiffres reflètent la très faible ouverture des études de médecine aux étudiants issus de milieux populaires. Or cette reproduction sociale est en partie liée à la sélection drastique qui s’opère à l’issue de la première année de médecine ; sélection encore renforcée par l’évolution des modalités de recrutement.

Lire la suite...

ZEP, des moyens à la hauteur du défi ?

ZEP2901.jpg
Par Daniel Laurent, conseiller spécial et Fanny Anor, chargée de mission à l’Institut Montaigne

Lors du conseil des Ministres du mercredi 15 janvier dernier, Vincent Peillon a révélé les grandes lignes des mesures qu’il préconise en faveur des enseignants en ZEP :
• 1h30 de décharge hebdomadaire ;
• une augmentation de 50 à 100 % de la "prime ZEP", soit 50 à 100 euros d’augmentation mensuelle ;
• un grand plan de formation continue.

Lire la suite...

Éducation - Décrypter l’évaluation de l’enseignement primaire



En juin 2013, l’Inspection générale de l’éducation nationale adresse au ministre de l’Éducation nationale, un rapport, Bilan de la mise en œuvre des programmes issus de la réforme de l’école primaire de 2008 : Quels enseignements le ministre de l’Éducation nationale peut-il tirer de ce rapport?
Pour décrypter ce document – tant les travers mis en exergue que les actions politiques qui pourraient y remédier –, tentons l’exercice de nous placer dans la situation du Ministre le découvrant.

Lire la suite...

Pour un "État stratège" : le plaidoyer de Jean-Louis Beffa pour le redressement industriel français

industrie-france.jpg

L’Institut Montaigne a réalisé, en mai 2013, le Bilan de la première année du quinquennat de François Hollande. Ce bilan comparait le cadrage macro-économique du projet présidentiel du candidat Hollande avec les résultats de son action, après un an passé à la tête de l’État. Dans son dernier ouvrage, La France doit agir !(1) , Jean-Louis Beffa se livre également à cet examen.

Lire la suite...

Financement de l’Assurance Maladie : vers une amorce de la fongibilité des enveloppes ?

Le projet de loi de financement de la Sécurité social (PLFSS) pour 2014 prévoit plusieurs dispositions relatives au parcours de soins avec notamment l’instauration expérimentale d’une tarification de parcours pour l’insuffisance rénale chronique et le traitement des cancers par radiothérapie. Pour la première fois également, le Fonds d’Intervention régional est identifié comme un sous-objectif de l’ONDAM . Ce fonds, doté de 3,1 Mds d’euros délégués aux agences régionales de santé, est identifié indépendamment des trois enveloppes (ONDAM soins de ville, ONDAM hospitalier, ONDAM médico-social).

Lire la suite...

Le Lycée professionnel ? Marginal au sein de l’Éducation nationale ou fleuron d’un autre département ministériel …

La réindustrialisation commence à l’école… Nos formations d’ingénieurs et de scientifiques sont d’excellent niveau et reconnues comme telles (1). Cependant notre enseignement professionnel pré-bac, notamment celui qui relève du Ministère de l’Education nationale, à travers les lycées professionnels qui accueillent 516 000 élèves, n’est aujourd’hui pas en situation de répondre aux exigences d’une réindustrialisation compétitive qui englobe aussi les services. Selon l’étude du CEREQ qui analyse en 2010 les conditions d’emploi 3 ans après les sorties du système éducatif, 15 % des bacheliers professionnels ou technologiques sont au chômage – encore cette analyse n’individualise-t-elle pas les bacheliers professionnels pour lesquels le taux de chômage avoisine les 20%, c’est-à-dire similaire au taux de chômage des bacheliers généraux (19%) ce qui est anormal pour une formation à finalité professionnelle.

Lire la suite...

Cours en ligne et enseignement supérieur: les MOOCs ou "la fin de l’Université que nous connaissions"

Tandis que la nouvelle loi sur l’enseignement supérieur et la recherche (ESR) prévoit de "faire entrer l’université dans l’ère du numérique", l’enseignement supérieur connaît depuis quelques années une révolution dont les universités françaises n’ont pas encore pris la mesure : les MOOCs. Cet acronyme désigne les "massive open online courses" ou cours en ligne ouverts et massifs, c’est-à-dire une formation ouverte et à distance ayant recours au télé-enseignement.

Lire la suite...

De la formation professionnelle initiale

Plus de 6 millions de jeunes européens sont actuellement au chômage, dont plus de 700 000 en France (1). Au début de l’année 2013, un peu moins de 2 millions de jeunes âgés de 15 à 29 ans étaient ni en emploi, ni en formation, ce qui représente 17 % de cette classe d’âge (2).

Lire la suite...

Projet de loi relatif à l’Enseignement supérieur et à la Recherche : des conséquences préoccupantes



Long et complexe (35 pages et 69 articles), le projet de loi relatif à l’Enseignement supérieur et à la Recherche qui est soumis au Parlement paraît s’inscrire à contrecourant de l’autonomie des universités.

Lire la suite...

Des propositions pour favoriser l'insertion des jeunes sur le marché du travail



L'Institut Montaigne a formulé plusieurs propositions pour aider les jeunes à s'insérer durablement dans l'emploi.

Lire la suite...

En finir avec la précarité des jeunes adultes



Faible taux d’emploi, contrats courts, difficultés d’accès au logement et à la mobilité : les manifestations de la précarité chez les jeunes sont nombreuses. La dualité du marché du travail qui oppose insiders et outsiders constitue le premier frein à l’entrée dans la vie active pour de nombreux jeunes, en les enfermant dans une succession de contrats courts.
L’inefficacité du CDD n’est pas compensée par le CDI, qui présente une rigidité inadaptée au vu de la souplesse exigée par les entreprises et de l’évolution des carrières professionnelles.

Lire la suite...

Mentions légales