L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Angèle Malâtre

Directrice adjointe de l'Institut Montaigne

[Anti-brouillard] Accès aux soins : des promesses coûteuses aux contours flous

presidentielle-cout-sante.png

Pour la première fois, la santé occupe une place importante dans la campagne présidentielle, et chaque candidat a présenté son ordonnance pour réformer notre système de santé. Au cœur des programmes : la question du remboursement des soins et du coût pour les patients. Les débats sur la santé se sont en effet beaucoup concentrés autour de cet enjeu : qui de la Sécurité sociale ou des mutuelles doit payer ? Comment permettre aux patients de ne plus débourser d’argent pour les soins les plus coûteux ? Comment lutter contre les dépassements d’honoraires et faire baisser la participation financière des patients ?

Lire la suite...

Santé : et si on plaçait le patient au cœur du système ?

Patient-coeur-sante.png

J’assistais lundi 16 janvier au Forum sur l’avenir de la santé organisé par l’OCDE. Le patient et l’usager étaient au cœur de ces échanges entre professionnels de santé, représentants des patients, économistes, ministres de la Santé et décideurs publics comme privés.

Retour sur une journée de débats.

Lire la suite...

Les primaires sont une chance pour la démocratie

primaires_democratie.png
Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac, directrice adjointe de l’Institut Montaigne, et de Simon Dufeigneux, directeur des relations extérieures de Sisley, tous deux co-auteurs de l’ouvrage Les primaires pour les nuls, parue en exclusivité dans Les Echos le 29 avril 2016.

Alors qu’il y a quelques jours, le Conseil national du Parti socialiste votait à l’unanimité pour l’organisation d’une primaire des gauches et que la primaire organisée par Les Républicains et prévue pour novembre 2016 cristallise toutes les attentions, quelles sont les conditions d’une primaire pleinement démocratique ?

Lire la suite...

Campagne de testing sur les discriminations : une fausse bonne idée ?

visage_testing.jpg

Le gouvernement vient d’annoncer le lancement d’une campagne de testing sur CV pour mesurer les discriminations à l’embauche à raison de l’origine. On pourrait se réjouir d’une telle annonce : en refusant les statistiques ethniques, notre pays semble en effet trop souvent enclin à jeter un voile pudique sur la question des discriminations. Pourtant, à y regarder de plus près, le dispositif annoncé risque de passer à côté de ses objectifs pour deux raisons au moins : son annonce, qui annule l’effet de surprise et biaisera les résultats ; et surtout son ciblage, qui oublie les petites et moyennes entreprises comme la fonction publique.

Lire la suite...

Réforme du code du travail - Angèle Malâtre-Lansac était sur LCI



Angèle Malâtre-Lansac, directrice adjointe de l'Institut Montaigne était l’invitée du 14-17 sur LCI pour parler de la réforme du droit du travail

Lire la suite...

Qu’attendre de la réforme du droit du travail ? Trois questions à Angèle Malâtre-Lansac

code_du_travail.jpg

Alors que la ministre du Travail dévoilera le 4 novembre les grandes orientations du projet de loi sur le droit du travail qui sera présenté début 2016, Angèle Malâtre-Lansac, directrice adjointe de l’Institut Montaigne, en décrypte les principaux enjeux.

Lire la suite...

Emploi : les chantiers de la nouvelle ministre

emploi-usine.jpg

L’Institut Montaigne salue l’arrivée de Mme Myriam El Khomri en tant que ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue social.

Lire la suite...

2 % de nos fictions dans le top 50 des audiences télé

graph1_audiovisuel.jpg

Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études de l'Institut Montaigne, parue dans Le Figaro Magazine, le13 mars 2015

En 2013, la part qu'occupait la fiction française dans les 50 meilleures audiences à la télévision était de 2 %. Dix ans plus tôt, en 2003, cette part était de 66 %. L’audiovisuel français a été remis au cœur de l’actualité avec la publication il y a quelques jours du rapport sur France Télévisions confié par le gouvernement à Marc Schwartz. Alors que le cinéma français continue à remplir les salles de l’Hexagone (en 2014, les trois plus grands succès au cinéma étaient français), la production audiovisuelle semble dépassée par deux mouvements majeurs : l’arrivée massive des œuvres étrangères sur nos écrans et la révolution numérique qui bouscule largement les usages et multiplie les canaux de diffusion.

Lire la suite...

5% c'est le taux de chômage au-delà de 1,5 SMIC

courbe_evolution_SMIC.jpg
Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études de l'Institut Montaigne, parue dans Le Figaro Magazine, le13 février 2015

Le chômage est aujourd’hui si élevé en France (10,4 % de la population active au troisième trimestre 2014) qu’il semble toucher l’ensemble de la population. Il est en réalité principalement concentré sur les emplois rémunérés au salaire minimum. En revanche, au-delà de 1,5 SMIC (le salaire moyen des Français), son taux est inférieur à 5 %.

Lire la suite...

Données de santé : l’urgence de l’Open data

opendata-sante.jpg

Les données de santé sont au cœur des débats sur l’évolution de notre système de soins et son adaptation à la révolution numérique. Alors que la France dispose d’une immense base de données sur la santé, les pouvoirs publics restent encore frileux et beaucoup reste encore à faire pour que l’Open data devienne une réalité.

Lire la suite...

Santé: le projet de loi répond-il aux défis de notre système ? Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac

huffingtonpost.jpg

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a présenté, en Conseil des ministres du mercredi 15 octobre 2014 un projet de loi de santé. Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études de l'Institut Montaigne revient sur les enjeux de ce projet.

Lire la suite...

1 661 heures travaillées en 2013

figaro_magazine.jpg

Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études de l'Institut Montaigne, parue dans Le Figaro Magazine le 17 octobre 2014

Les Français seraient-ils fâchés avec le travail ? L'ensemble des statistiques révèle en effet que la durée annuelle de travail des salariés à temps plein est dans notre pays parmi les plus faibles d'Europe : 1 661 heures en 2013, soit 186 heures de moins que l'Allemagne (Coe-Rexecode). C'est aussi en France que cette durée a le plus diminué depuis quinze ans. Cette moyenne cache de fortes disparités. Entre salariés et travailleurs indépendants, d'une part, puisque ces derniers comptent parmi ceux qui travaillent le plus en Europe ; entre secteurs public et privé, d'autre part ; entre entreprises, enfin, puisque les salariés des grands groupes travaillent en moyenne moins que ceux des PME-TPE. Ces disparités ne sont pas uniquement liées aux nombres d'heures hebdomadaires de travail.

Lire la suite...

5 MDS € : c'est ce que coûterait chaque année le non-respect des ordonnances

figaro_magazine.jpg

Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études de l'Institut Montaigne, parue dans Le Figaro Magazine le 1 août 2014

Selon une récente étude (Jalma, 2014) entre un tiers et la moitié des patients ne respecteraient pas la posologie prescrite par leur médecin pour leur traitement. Les conséquences de cette mauvaise observance nuisent à la santé des personnes, à l’efficacité de notre système de soins comme à son équilibre financier. Le non-respect des traitements générerait chaque année 475 000 hospitalisations et 12 000 décès dans notre pays, pour un coût annuel de près de 5 milliards d'euros.

Lire la suite...

Remettre la médecine généraliste au cœur du système

Par Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études à l'Institut Montaigne

Si le nombre de médecins en activité en France reste à peu près stable depuis sept ans, la composition des effectifs a changé avec une nette diminution du nombre de médecins généralistes. Alors que les experts du système de santé recommandent un basculement de l’hôpital vers la ville pour améliorer la prise en charge des patients à meilleur coût, ce phénomène est inquiétant.

Lire la suite...

79% des étudiants des grandes écoles prêts à quitter la France

figaro_magazine.jpg

Tribune d'Angèle Malâtre-Lansac, directrice des études de l'Institut Montaigne, parue dans Le Figaro Magazine le 30 mai 2014.

Selon une étude commandée par l'Institut Montaigne auprès de Harris Interactive, 79 % des élèves issus des meilleures grandes écoles françaises (Polytechnique, Centrale, Essec, Sciences-Po, ect.) envisagent de partir à l'étranger pour chercher un emploi après l'obtention de leur diplôme. Et 80 % d'entre eux sont déjà partis à l'étranger au moins une fois pour leurs études. Si l'on peut se réjouir du fait que les grandes écoles françaises aient su prendre le tournant de l'internationalisation, ces chiffres appellent deux questions : la France sait-elle attirer autant de jeunes talents qu'elle en exporte ? Les jeunes qui choisissent l'expatriation reviennent-ils ?

Lire la suite...

Retour sur la conférence de presse de François Hollande : 4 points clés et propositions

hollande_elysee.jpg

L’Institut Montaigne revient sur quatre points clés de la conférence de presse du Président de la République (14 janvier 2014) : l’allègement de la fiscalité des entreprises, la baisse de la dépense publique, le renforcement des moyens alloués aux zones d’éducation prioritaires et la politique d’attractivité de la France.

Lire la suite...

Des dépenses de santé toujours en hausse

financement-assurance-maladie.jpg

Selon le rapport annuel du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM, 2013), les dépenses de santé devraient connaitre une forte progression d’ici à 2040. D’après les projections du HCAAM, à règlementation inchangée et sans modification du taux de prise en charge, le déficit de l’Assurance maladie atteindrait plus de 14 milliards d’euros en 2020 (soit presque deux fois plus qu’en 2013) et dépasserait les 41 milliards en 2040.

Lire la suite...

Fonction publique : un enjeu clé de notre compétitivité

En France, 20 % des emplois relèvent de la fonction publique qui comptait 5,5 millions de salariés au 31 décembre 2011 (*). Comment faire en sorte que l’administration accompagne le "pacte de compétitivité" engagé par les pouvoirs publics au service du redressement économique de notre pays ? L’Institut Montaigne a lancé une réflexion sur ce sujet.

Lire la suite...

Formation professionnelle : la France, «mono-formateur emblématique» en Europe

Une récente étude du Céreq sur la formation professionnelle des salariés en Europe montre des rapprochements en matière de formation continue dans les différents pays européens et souligne certaines spécificités nationales. La France se distingue par un fort accès à des formations « mono-types », essentiellement axées sur les stages et les cours.

Lire la suite...

Les objectifs chiffrés : un levier efficace pour la parité

En janvier 2011, une loi imposait 40 % de femmes dans les conseils d’administration des grandes entreprises d’ici 2017 et 20 % d’ici 2014. Les entreprises ont devancé ces objectifs et les conseils d’administration du CAC 40 comptent déjà 28,2 % de femmes selon les derniers chiffres d’Ethics and Boards.

Lire la suite...

Mentions légales