L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Hugo Micheron

Chargé d'études à l'Institut Montaigne septembre 2012 à juin 2015

Quartiers sensibles : mieux agir en s’appuyant sur la recherche ?

banlieue-ZUS.jpg

Une étude réalisée par trois chercheurs de l’école d’économie de Paris (PSE) et publiée sous le titre : “Can Tax Breaks Beat Geography ? Lessons from the French Enterprise Zone Experience”, évalue pour la première fois l’impact du dispositif des zones franches urbaines (ZFU) sur le dynamisme économique des zones ciblées. Deux constats en ressortent : en premier lieu, si le nombre d’emplois a effectivement augmenté, le nombre total d’heures travaillées reste souvent inchangé. Ensuite, les exonérations de charge ont un effet sur l’emploi très variable, largement fonction de l’éloignement et de l’enclavement territorial des quartiers concernés.

Lire la suite...

Vers l’interdiction du cumul des mandats



La commission sur "la rénovation et la déontologie de la vie publique" nommée en juillet dernier et présidée par l'ex-Premier ministre Lionel Jospin a rendu son rapport vendredi 9 novembre. La suppression du cumul des mandats y est présentée comme "la pierre de touche de toute politique de rénovation de la vie publique".

Lire la suite...

Dispositifs pour l'emploi des jeunes en ZUS : décryptage



Le Parlement a entériné, mardi 9 octobre, le projet de loi portant création des emplois d’avenir. Le dispositif prévoit la création de 150 000 emplois d’avenir d’ici à 2015 (100 000 en 2013, 50 000 en 2014), pour un coût estimé par le gouvernement à 500 millions d’euros en rythme de croisière. Le gouvernement s’engage par ailleurs à réserver 30 % des emplois d’avenir aux jeunes peu ou pas qualifiés des zones urbaines sensibles (ZUS) et prévoit de tester le dispositif des "emplois francs", destinés aux jeunes diplômés de quatre zones "sensibles".

Lire la suite...

Mentions légales