L’Institut Montaigne est un think tank indépendant. Sa vocation est d’élaborer des propositions concrètes dans les domaines de l’action publique, de la cohésion sociale, de la compétitivité et des finances publiques.

Alexia de Monterno

Directrice adjointe de l'Institut Montaigne de 2011 à 2015

+143% : le prix des logements anciens en 20 ans

143-logement.jpg
Tribune d'Alexia de Monterno, parue dans Le Figaro Magazine, le 17 juillet 2015

En 20 ans du prix des logements anciens (maisons et appartements) en France métropolitaine a augmenté de 143 % (175 % en Ile-de-France). Cette évolution ne s’explique ni par l’inflation ni par la hausse des revenus des ménages. En outre, la France, contrairement à d’autres pays de l’OCDE, n’a pas connu de réel ajustement des prix après la crise de 2008. Comment expliquer cette spécificité ?

Lire la suite...

Tourisme : des mesures pour rester leader

paris-touristes.jpg


Première destination touristique mondiale avec 84 millions de visiteurs en 2014, la France perd chaque année des parts de marché. Les très (trop ?) nombreux atouts naturels de notre pays et une concurrence supposée faible n’ont jamais incité les pouvoirs publics à investir dans cette industrie d’avenir, en constante expansion, qui représente 7 % de notre richesse nationale et près d’un million d’emplois.

Lire la suite...

Quel avenir pour les trains Intercités ?

trains-intercites.jpg

Remis au gouvernement le 27 mai, le "rapport Duron" – du nom de la Commission parlementaire présidée par Philippe Duron, député du Calvados qui l’a élaboré, se penche sur l’avenir des trains Intercités en France. Ses analyses et préconisations font écho au rapport de l’Institut Montaigne Transport de voyageurs : comment réformer un modèle à bout de souffle ?, publié en 2012 qui s’interrogeait sur les choix publics opérés en matière de transports de voyageurs et appelait à des réorientations marquées en matière d’allocation des investissements, de gouvernance et de diversification du financement des transports collectifs.

Lire la suite...

Tourisme : Paris n°1 sur Airbnb

tourisme-paris.png

Avec 40 000 logements enregistrés, Paris et sa région sont aujourd’hui la première destination mondiale d’AirBnB, le site de logements chez l’habitant. Si ce classement est cohérent avec la place de leader de la France en matière de tourisme international, il révèle en creux un certain nombre de faiblesses de l’hôtellerie traditionnelle comme nous l’indiquions dans notre rapport Rester le leader mondial du tourisme : un enjeu vital pour la France.

Lire la suite...

Le premier levier de l’investissement : c’est le temps

cerclelesechos.jpg

Tribune d'Alexia de Monterno, directrice adjointe de l'Institut Montaigne, parue sur Le Cercle Les Echos, le 26 septembre 2014.

Pour relancer l’investissement, il faut de l’argent. Il faut aussi du temps. Un "statut" de l’investisseur de long terme est l’une des solutions.

Lire la suite...

Financement des infrastructures : et si on choisissait les bonnes cibles ?

transport.jpg

Le 11 septembre dernier, la Commission européenne a lancé un appel à projet de 11,9 Mds€ à destination des Etats-membres afin de développer les infrastructures de transports au sein de l’UE. Un effort considérable qui pose toutefois la question de la priorité des investissements européens dans les transports à l’heure où les dispositifs existants ont tendance à se dégrader rapidement.

Lire la suite...

Modernisation de la fiscalité locale : faire les bons choix

fiscalite-locale.jpg

Alors que le premier Ministre vient de charger le Comité des finances locales (CFL), présidé par André Laignel, d'une mission sur la remise à plat et la modernisation de la fiscalité des collectivités, il nous semble important de rappeler ici les principales conclusions que l’Institut Montaigne et l’Institut de l’entreprise ont tirées de l’analyse de la fiscalité locale dans leur rapport conjoint Mettre enfin la fiscalité au service de la croissance, publié en septembre 2013.

Lire la suite...

Fusion impôt sur le revenu/CSG : une fausse bonne idée ?



Alors que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault vient de lancer l’idée d’une remise à plat de notre système fiscal, avec comme mesure emblématique, qui faisait partie des promesses de campagne du candidat Hollande, la fusion IR-CSG, nous souhaitons revenir ici sur les raisons pour lesquelles cette fusion doit être écartée. Outre la complexité de la mise en œuvre d’une telle fusion, ses conséquences pour les finances publiques nous semblent mal mesurées. Nous reprenons les principales idées du chapitre "Impôt sur le revenu et CSG" du rapport Mettre enfin la fiscalité au service de la croissance, publié par l’Institut Montaigne et l’Institut de l’entreprise en septembre 2013.

Lire la suite...

"L'ETI familiale est l'un des rares outils à notre main pour reconstruire le tissu industriel"

Interview d'Alexia de Monterno, directrice adjointe de l'Institut Montaigne, parue dans Capital Finance le 30 septembre 2013.

Alexia de Monterno, directrice adjointe de l'Institut Montaigne, analyse les principales conclusions du rapport sur les ETI familiales, publié en collaboration avec l'Asmep-ETI. Elle plaide pour la création d'un statut d'investisseur de long terme.

Lire la suite...

Fiscalité de l’épargne : le PEA-PME, outil indispensable mais insuffisant

L’Institut Montaigne salue l’annonce d’un PEA-PME tout en soulignant qu’une réforme d’ensemble de la fiscalité visant à réorienter l’épargne des ménages vers les secteurs et emplois qui en ont besoin (investissement en fonds propres dans le non coté, épargne longue, retraites et dépendance) reste à faire.

Lire la suite...

Les prochaines élections législatives allemandes : quels enjeux ?

Lors du 150ème anniversaire du SPD à Leipzig le 23 mai dernier, François Hollande a loué les réformes menées par Gerhard Schröder (SPD) entre 2003 et 2005. Ces réformes connues sous l’appellation de "Lois Hartz" ont profondément réformé le fonctionnement du marché du travail allemand, le régime d’assurance chômage, l’encadrement des chômeurs ainsi que les régimes d’assistance. Même si, de retour à Paris, le président français a minimisé l’éloge apporté à l’ancien chancelier, celui-ci est d’autant moins passé inaperçu que Peter Steinbrück, l’actuel candidat du SPD aux prochaines élections législatives n’a, quant à lui, de cesse d’en dénoncer les méfaits : développement des mini-jobs, paupérisation de la population, précarisation des travailleurs…

Lire la suite...

La Cour de Karlsruhe peut-elle remettre en cause la politique de la BCE ?

La Cour constitutionnelle de Karlsruhe examine aujourd’hui un recours porté par Peter Gauweiler (député de la très conservatrice CSU), des députés de gauche ainsi que par un collectif de citoyens. En cause, le programme OMT (outright monetary transactions) annoncé par Mario Draghi en septembre 2012 autorisant la Banque centrale européenne (BCE) à racheter de façon illimitée les dettes publiques des pays européens alors sous la pression des marchés. La Cour de Karlsruhe doit examiner si les conditions posées par la Loi fondamentale allemande pour déléguer à la BCE la politique monétaire sont respectées par les OMT.

Lire la suite...

Rupture conventionnelle de contrat : jurisprudence de la Cour de Cassation



Alors que la France cherche à se doter d’outils de "flexisécurité" afin de fluidifier le fonctionnement de son marché du travail, la Chambre sociale de la Cour de Cassation vient, par deux décisions successives, d’apporter une sérieuse mise au pas de la rupture conventionnelle du contrat de travail - l’un des rares mécanismes à la disposition des employeurs comme des salariés pour se séparer facilement et à l’amiable.

Lire la suite...

Des mesures fiscales inadaptées



Tribune parue dans la rubrique Idées du Monde.fr le 22 octobre 2012

Ces dernières semaines ont été marqués par deux annonces fiscales, passées relativement inaperçues tant l'actualité a été dominée par les tensions internationales. Tout d'abord l'institution en 2013 d'un dispositif alternatif à la loi Scellier afin d'encourager l'investissement dans l'immobilier locatif. Le dispositif "Duflot" permettra une réduction d'impôt pour les particuliers comprise entre 17 % et 20 %, étalée sur une période de neuf à douze ans. Autre annonce gouvernementale : les investissements Outre-mer ne seront pas concernés par le plafonnement à 10 000 euros des réductions d'impôts liées aux niches fiscales. Ces décisions peuvent paraître anodines voire bénéfiques pour l'économie française (la relance de l'activité par la construction). En réalité, c'est tout le contraire.

Lire la suite...

Banque Publique d’Investissement : quels défis pour la France et la Grande-Bretagne ?



L’annonce faite par le gouvernement britannique de créer une banque publique d’investissement destinée à soutenir l’emprunt des petites entreprises nous donne l’occasion de réfléchir aux contours et objectifs que devra avoir la future Banque Publique d’Investissement (BPI) sur laquelle travaille aujourd’hui le gouvernement français. Si dans un contexte économique marqué par un très net ralentissement, l’intervention publique est bienvenue, la future BPI devra impérativement agir avec les établissements de la place si elle veut être efficace. En outre, d’autres leviers de financement devront être actionnés, tant les besoins en financement de notre économie sont aujourd’hui importants.

Lire la suite...

PME et Business Angels : l’EIS au Royaume-Uni, un exemple à méditer


Alors que le rôle des PME dans la croissance, l’emploi et la compétitivité de notre économie a été placé au cœur de la campagne présidentielle et que le nouveau président élu fait de la création d’une "banque des PME" un élément central de sa stratégie économique, il nous semble important de revenir sur les fragilités réelles de notre écosystème de création et d’accompagnement de nos entreprises.

Lire la suite...

Formation professionnelle : quatre pistes pour réussir la réforme

La multiplication des annonces faites par le gouvernement d’un possible référendum sur la formation des chômeurs (Article Les Echos "Référendum sur les chômeurs : bataille autour des 30 milliards de la formation" du lundi 20 février 2012) met l’accent sur un problème clef de la formation professionnelle en France : comment améliorer et rendre efficiente l’allocation des fonds dédiés à celle-ci ? A ce jour, seuls 12 % de ces fonds sont consacrés à la formation des chômeurs et la réforme de 2009 n’a semble-t-il pas eu l’impact escompté.

Lire la suite...

La compétitivité, clé du financement de la protection sociale

En partenariat avec


Un diagnostic impossible ? Le 11 janvier, la Conférence des présidents de l'Assemblée nationale a créé une mission parlementaire rassemblant des députés de tous les groupes, comportant deux rapporteurs – Jérôme Cahuzac et Pierre Méhaignerie –, afin d'établir un constat objectif et partagé sur la compétitivité de l'économie française et s'interroger sur les perspectives du financement de notre protection sociale.

Lire la suite...

Mentions légales